Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Lorena Anghel, nommée directrice du Collège Doctoral de Grenoble INP

Publié le 17 septembre 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
Communiqué

Lorena Anghel a été nommée Directrice du collège doctoral de Grenoble INP par Brigitte Plateau. Elle occupe aussi le poste de Directrice adjointe du Collège doctoral de l'Université de Grenoble, créé en septembre 2011.

Lorena AnghelLorena Anghel, professeur à Grenoble INP - Phelma, diplômée de l'Université Polytechnique de Bucarest, Roumanie, a soutenu sa thèse au sein du laboratoire TIMA à Grenoble INP. Elle poursuit ses recherches à TIMA dans l'équipe ARIS (architecture robuste des circuits et systèmes intégrés complexes). Ses travaux, orientés sur la robustesse  matérielle/logicielle et la fiabilité des systèmes embarqués aux défis des micro et nanotechnologies  sont conduits en fort partenariat avec le monde industriel et l'international. En 2004 et 2005 elle a aussi travaillé au sein des entreprises américaines californiennes (dont Intel Corporation) en tant que « chercheur invité ».
En 2007 elle a participé à la création de la filière "Systèmes électroniques intégrés" à Grenoble INP - Phelma, dont elle a été co-responsable jusqu'en juin 2012.
Lorena Anghel a participé à différents projets européens de type IST FET, MEDEA/CATRENE et projets ANR. Elle poursuit aussi une activité internationale forte en participant notamment à l'organisation de nombreuses conférences dans le domaine de la conception, test et robustesse de systèmes embarqués.

Le collège doctoral de l'Université de Grenoble
Le collège doctoral de l'Université de Grenoble a été créé en septembre 2011, à la suite de la signature du protocole d'accord du rattachement des écoles doctorales du site grenoblois. Il œuvre à rapprocher et à croiser les disciplines des 13 écoles doctorales de Grenoble et Chambéry sur le socle de l'excellence scientifique des centres de recherches associés à l'Université. Il travaille en synergie avec le tissu socio-économique, industriel et culturel au niveau régional et national, tout en affichant une politique internationale dynamique. Sa mission prioritaire est la formation des docteurs et leur insertion professionnelle.

La mise en place de ce collège doctoral commun à l'ensemble des établissements supérieurs du bassin grenoblois, a permis de créer une véritable dynamique de site en s'appuyant sur une réelle volonté des acteurs d'aller de l'avant grâce à différentes évolutions comme la délivrance du doctorat de l'Université de Grenoble, l'harmonisation d'un bon nombre des procédures administratives et de gestion, une nouvelle réflexion sur les soutenances d'habilitation à diriger des recherches (HDR). D'autre part, cette création a aussi mené à un certain nombre des réalisations concrètes et originales comme le Prix de thèse de l'Université de Grenoble, la mise en place de cinq "labels" de contenus harmonisés, l'organisation de cours délocalisés du Collège de France...

Quelles sont vos missions ?

En tant que directrice du Collège Doctoral de Grenoble INP et directrice adjointe du collège doctoral de l'Université de Grenoble, mon rôle sera de partager l'expérience et les compétences acquises au fil des années par le collège de Grenoble INP avec le nouveau collège de l'université. Le retour et le partage d'expérience sont essentiels lors de la création d'une entité commune, surtout de cette envergure. La mise en place d'un collège d'études doctorales associera l'ensemble des acteurs : doctorants, écoles doctorales, équipes présidence des établissements et du PRES de Grenoble et les services des établissements . Cette convergence passera par la mutualisation des offres de formations doctorales, le rapprochement des pratiques doctorales d'excellence mises en place dans les établissements supérieurs du site, la création d'un observatoire de doctorants, la promotion des études doctorales en France et à l'étranger, des actions de valorisation du doctorat par les labels.

"Le Collège Doctoral du l'université sera totalement opérationnel en 2013 : notre rôle est d'encadrer les 3700 doctorants du site et les 700 soutenances présentées chaque année. Grenoble INP gère actuellement un millier de doctorants et 210 soutenances de thèses par an. Il s'agit donc d'accompagner au mieux cette population en créant une politique et une gouvernance doctorale pour le site, tout en travaillant sur l'internationalisation, la promotion du doctorat et la formation et l'insertion professionnelle des doctorants" précise Lorena Anghel.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 17 septembre 2012

Univ. Grenoble Alpes