Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Les sciences du numérique à Grenoble

Publié le 20 décembre 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Communiqué

La journée "Les sciences du numérique à Grenoble" s'est déroulée le vendredi 14 décembre 2012, en présence de Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Plus de 300 personnes ont participé à cette manifestation.

Cette journée, organisée conjointement par le laboratoire Jean Kuntzmann et les labex PERSYVAL-lab et AMIES, a montré l'ancrage de la communauté grenobloise des sciences du numérique dans la vision du professeur Jean Kuntzmann, pionnier des mathématiques appliquées et de l'informatique, dont on célébrait le centenaire de la naissance. Dès les années 1950, celui-ci avait compris le rôle que pouvaient jouer les sciences du numérique dans la société et l'intérêt de rassembler des chercheurs en mathématiques fondamentales ou appliquées, en informatique, automatique ou traitement du signal, au delà des frontières disciplinaires.

Pour marquer le lien entre les temps héroïques des débuts de l'informatique et des mathématiques appliquées, et les projets d'avenir de la communauté grenobloise des sciences du numérique, l'hommage à Jean Kuntzmann a été couplé à l'inauguration du labex PERSYVAL-lab. Le labex AMIES (Agence pour les Mathématiques en Interaction avec l'Entreprise et la Société) était également associé à l'évènement pour rappeler que Jean Kuntzmann était un fervent promoteur du partenariat entre les mondes académiques et industriels.

Le professeur Kuntzmann a laissé sa marque dans les structures et dans les filières de formation. Il fut en effet le fondateur du premier laboratoire de calcul en 1951, puis participa à la création de Grenoble INP - Ensimag et plus tard de la fédération IMAG. Il créa les premiers cours de programmation à Grenoble, les licences et maîtrises de mathématiques appliquées et d'informatique, encadra de nombreuses thèses de 3ème cycle, de docteurs-ingénieur et de thèses d'états.

Dans son discours, Geneviève Fioraso, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, s'est réjouie de la mobilisation de la communauté des sciences du numériques grenobloise autour de projets ambitieux, à fort impact sociétal, ouverts vers l'international, l'innovation et la valorisation. Elle a annoncé la création du prix Jean Kuntzmann. Celui-ci récompensera chaque année un chercheur, reconnu pour l'originalité et la qualité de travaux qui reflètent l'esprit de Jean Kuntzmann, par leur caractère trans-disciplinaire et par leur sensibilité aux aspects applicatifs et sociétaux.



A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 20 décembre 2012

Univ. Grenoble Alpes