Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Les lauréats de la fête des thèses 2009

Mis à jour le 26 mai 2009
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Le Prix de Thèse est organisé par le Collège Doctoral depuis 1990. Parmi les 200 thèses soutenues chaque année, un certains nombre d’enter elles sont récompensées par ce prix qui illustre d’une part l’importance que l’établissement accorde à la recherche et d’autre part, il révèle l’importance de cette recherche pour les entreprises.

Les lauréatsYannick MONNET (Micro&Nano Electronique)

Prix Spécial

Ce travail de thèse a porté sur la modélisation et la conception de circuits asynchrones (circuits sans horloge) résistants aux attaques par injection de fautes. Les contributions scientifiques théoriques sont l'analyse de la sensibilité aux fautes des circuits asynchrones et le développement de contre-mesures permettant d'améliorer leur résistance et leur tolérance à l'injection de fautes. Ces contributions ont été évaluées avec succès en pratique par l'attaque de circuits cryptographiques asynchrones à l'aide d'un laser. Publiés dans les conférences et revues spécialisées, ces résultats uniques valident les analyses théoriques et les contre-mesures proposées. Cette technologie a été transférée à la jeune société TIEMPO, qui l'exploite dans des produits destinés à des applications de transactions sécurisées.

Abdelmalik BACHIR (Informatique)

Abdelmalik a effectué son travail de recherche au Orange lab de Meylan dans l'équipe de Dominique Barthel entre janvier 2004 et janvier 2007. Son travail portait sur les réseaux de capteurs sans fil ; il visait à augmenter la durée de vie de ces réseaux en minimisant la consommation d'énergie en travaillant sur les protocoles de communication. Cet allongement de durée de vie est un des facteurs limitant le déploiement à grande échelle des applications à base de réseaux de capteurs. Cette collaboration fructueuse entre le LIG et Orange lab s'est concrétisé par de nombreuses publications dans des journaux internationaux (IEEE Transactions on Wireless Communications en 2009, Computer Communications de juin 2007...) et des conférences importantes.

Ausrine BARTASYTE KIZIENE (Energétique Physique)

La thèse d'Ausrine Bartasyte s'est déroulé en co-tutelle entre le Laboratoire Matériaux et Génie Physique de l'Institut National Polytechnique de Grenoble et la Faculté de Chimie de l'Université de Vilnius sur « l'élaboration et la caractérisation de films minces de structure pérovskite ». Les propriétés physiques des matériaux étant fortement influencées par leurs conditions d'élaboration, leur structure et leur dimension, ce travail s'est concentré sur les méthodes d'estimation des contraintes résiduelles, leur origine et leur influence sur la nature des transitions de phase sur des couches minces ferroélectriques de PbTiO3.

Maryline BAWEDIN (Micro&Nano Electronique)

Les mémoires DRAM représentent un segment essentiel du marché des composants microélectroniques. Ce marché est confronté à la difficulté de miniaturiser d'avantage la capacité de stockage. Dans sa thèse en co-tutelle, Maryline Bawedin a proposé un nouveau concept de mémoire (MSDRAM) où la capacité de stockage est tout simplement supprimée. Cette mémoire est basée sur l'effet d'hystérésis MSD (Meta-Stable Dip), révélé dans les transistors SOI (Silicium sur Isolant). La MSDRAM utilise le corps du transistor (pour le stockage de la charge) et le couplage dynamique entre ses deux grilles. Lorsque le corps flottant est déserté, le courant est nul (Etat 0'). Au contraire, si des porteurs majoritaires sont créés par effet tunnel et accumulés à l'une des interfaces, un courant circule à l'interface opposée (Etat 1').

Oliver BRDICZKA (Informatique)

La contribution principale d'Oliver est d'une part la proposition d'un cadre formel pour la modélisation des situations sous forme d'une hiérarchie de couches et d'autre part l'étude systématique et très complète d'algorithmes d'apprentissage automatique pour la construction de ces différentes couches. Oliver a contribué à plusieurs projets Nationaux et Européens. Son approche a en particulier été au coeur du projet IST IP CHIL (Computers in the Human Interaction Loop). Des logiciels basés sur son étude ont été implémentés chez plusieurs partenaires, dont IBM, L'institut de Technologie d'Athènes, l'Institut Fraunhofer (Karlsruhe) et l'Université de Karlsruhe. Son approche hiérarchique pour l'apprentissage de modèles de situations a également été au centre du projet France Télécom HARP (Human Activity Recognition and Prediction) (2005 - 2006).

Hichem Lamri CHETOUANI (Génie Electrique)

Le sujet de thèse de Monsieur Chetouani est lui même remarquable, et magique en ce sens qu'il consiste à faire naturellement léviter des corps sur de simples aimants. Des microgouttes 'suspendues' en lévitation pour la microfluidique digitale, des cellules dans des fluides pour la biologie. Ce 'miracle' n'en est pas un mais résulte de la combinaison :  du diamagnétisme des atomes constituant la matière qui nous entoure et qui peut créer des forces de répulsions, phénomène exceptionnel dans la nature,  des lois de réduction d'échelle favorables au magnétisme développées au G2ELab,  des avancées en technologies et en microsystèmes et, en particulier, l'intégration de micro-aimants d'excellente qualité par l'Institut Néel,  des applications de ces microtechnologies au vivant par nos partenaires du CEA, Biopuces Lab et LETI.

Duy Long HA (Automatique, Productique)

Jusqu'à aujourd'hui le bâtiment est reconnu dans le système de transport et de distribution d'électricité comme un acteur relativement passif qui est seulement consommateur et à qui on donne accès à un quantum d'énergie. L'objectif des travaux de recherche initié par Ha Duy Long est de considéré le consommateur final comme un acteur potentiellement actif et réactif au travers d'un habitat doté non seulement de charges mais aussi d'équipements de production et de stockage d'énergie, d'équipements de supervision et de monitoring de l'ensemble. Dans un premier temps, Ha Duy Long a montré la pertinence de la thématique en dégageant rapidement les leviers d'économie d'énergie potentiels. Il a ensuite développé une démarche globale d'optimisation intégrant des aspects longs termes anticipatifs, des aspects moyens termes d'ordonnancement et des aspects courts termes réactifs. La majeure partie des travaux réalisés par Ha Duy Long est intégrée dans le projet MULTISOL en partenariat avec le CEA/INES, G2ELab, ARMINE et Scheider Electric.

Rodolphe HELIOT (Signal, Image, Parole et Télécoms)

L'originalité majeure de ce travail de thèse réside dans l'idée d'une coordination entre des mouvements volontaires de membres sains et des mouvements artificiels obtenus par stimulation de membres déficients, rendant ainsi au patient de façon fine le contrôle de son dispositif d'assistance. Fait important, cette recherche, pluridisciplinaire par essence, a nécessité la mise en oeuvre de dispositifs microélectroniques et de leurs méthodes de traitement, la conception d'algorithmes de coordination, leur implémentation en temps réel et leur validation, ce qui a nécessité de la part de l'auteur des compétences et des contributions en traitement de signal, automatique et biomécanique.

Cyril PICARD (Mécanique des Fluides et Transferts)

Les biopuces figurent parmi les micro-détecteurs biologiques les plus répandus actuellement. Leur principe repose sur un substrat solide tapissé par des biomolécules (sondes) qui possèdent une affinité spécifique pour des biomolécules (cibles) solubilisées dans un échantillon biologique. Par fluorescence d'un marqueur moléculaire attaché soit aux biomolécules sondes, soit aux biomolécules cibles, il est possible de détecter l'appariement sonde-cible et de statuer ainsi sur la présence effective des cibles, typiquement des antigènes (ADN viral par exemple).

Sabine ROLLAND DU ROSCOAT (Génie des Procédés)

Son travail est dédié à l'analyse des structures fibreuses par microtomographie à rayonnement synchrotron et plus spécifiquement à celles des papiers et cartons Ce travail en lien avec les activités du laboratoire a permis une avancée significative dans nos activités. Son travail a permis de traiter de façon automatique les images (données) issues des tomographies. On peut noter que son travail a permis - l'étude de la structure de ces matériaux fibreux d'une manière quantitative et non plus, comme précédemment, qualitative - de localiser, quantifier et décrire les charges minérales introduites lors de la fabrication de certains papiers. Des applications industrielles ont été traitées.

Jean-Pierre VASSAL (Mécanique : Conception, Géomécanique, Matériaux)

Le travail de thèse de Jean-Pierre Vassal est dédié à l'étude des propriétés des architectures fibreuses qui constituent les renforts des matériaux composites à matrice polymère, de plus en plus utilisés dans les secteurs de pointe (électronique, aéronautique, automobile...) tant pour leurs propriétés structurales que fonctionnelles. Jean-Pierre Vassal a abordé ces problématiques d'un point de vue tant scientifique que technique.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 26 mai 2009

Univ. Grenoble Alpes