Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Le Gipsa Lab a participé à l’élaboration d’OpenViBE : le premier logiciel français permettant "d’agir par la pensée"

Publié le 26 mai 2009
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
Communiqué
Piloté un ordinateur grâce à la pensée, c'est possible avec OpenVIBE. Financé par l'Agence Nationale de la Recherche, OpenViBE est le premier projet français multipartenaires sur les interfaces cerveau-ordinateur. Porté par l'Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA) et l'Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Inserm), OpenViBE a abouti à la mise au point d'un logiciel gratuit aux applications prometteuses.

Parmi les nombreuses entités à avoir participé à ce projet mené par l'INRIA et l'Inserm, le GIPSA LAB et ses chercheurs du Departement Images et Signal du GIPSA LAB ayant participe au projet OpenViBE ont apporte leur expertise notamment au niveau du traitement statistique du signal et en separation de sources pour les interfaces cerveau-ordinateur et le neurofeedback.

OpenViBE : le premier logiciel français permettant "d’agir par l
(crédit photos : INRIA)

OpenViBE : Le premier logiciel français permettant "d'agir par la pensée"

Une interface cerveau-ordinateur ou ICO (en anglais Brain-Computer Interface ou BCI) permet à son utilisateur d'envoyer des commandes à un ordinateur ou à une machine uniquement par la pensée. En 2005, alors que la recherche dans le domaine était pratiquement inexistante en France, les chercheurs ont initié un projet baptisé OpenViBE pour mener une recherche innovante sur les interfaces cerveau-ordinateur. En alliant leurs connaissances sur le fonctionnement du cerveau, leur expertise technique et informatique, les chercheurs ont réussi, moins de quatre ans après son lancement, à mettre au point un logiciel ergonomique et simple d'accès.

Fruit du projet éponyme, le logiciel OpenViBE est une véritable "interface" conçue pour traduire ce qui se déroule dans le cerveau en commande informatique. En réalisant un tel support, les chercheurs de l'Inserm et de l'INRIA ouvrent de nouvelles perspectives dans un domaine de recherche en plein essor. Sur le plan du traitement du signal et l'optimisation des Interface Homme-Machine mais aussi pour les recherches sur l'aide à la communication pour les personnes à mobilité réduite, sur le traitement de certains déficits neurologiques ou encore sur la compréhension du fonctionnement du cerveau.

Quatre applications utilisant les propriétés du logiciel OpenViBE ont d'ores et déjà été développés par les scientifiques. Trois prototypes concernent la réalité virtuelle et les jeux vidéo. Muni d'un casque équipé d'électrodes, l'utilisateur va pouvoir, selon l'application, piloter un vaisseau spatial, jouer au handball ou se déplacer dans un univers virtuel. Un quatrième prototype, conçu pour l'aide à la communication des personnes à mobilité réduite, permet d'écrire sur un ordinateur simplement par le biais de la pensée.

Autour de l'INRIA et de l'Inserm, le projet a rassemblé quatre autres partenaires chacun intervenant dans un domaine scientifique spécifique : Le CEA LIST, L'AFM, le GIPSA LAB et FRANCE TELECOM R&D.

Le site de l'ANR


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 26 mai 2009

Univ. Grenoble Alpes