Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Le cristal du CNRS sera remis à Michel Gay

Publié le 26 octobre 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
Prix et distinctions

La  cérémonie de remise du Cristal CNRS 2012 à Michel Gay se déroulera le 20 novembre à 15h30 à GIPSA-lab en salle Mont Blanc en présence du Président du CNRS, du directeur scientifique de l'INS2I et du délégué régional Alpes et des représentants de Grenoble INP, de l'UJF et de l'université Stendhal.

Michel Gay est ingénieur de recherche au CNRS et travaille sur le traitement des signaux et des images satellitaires optiques et radar dans le contexte applicatif de l'observation des milieux neige, névé et glace. Ingénieur en électronique, Michel Gay se passionne dès le début de sa carrière pour les traitements mathématiques et algorithmiques appliqués à ces milieux en forte évolution. Dès 1988, il développe au CEMAGREF (aujourd'hui IRSTEA) des instruments pour la mesure de paramètres physiques dans les écoulements de neige et invente le premier dispositif d'exploseur à gaz pour le déclenchement des avalanches : le GAZEX (obtention du 2nd prix collaboration laboratoire-entreprise) et le premier anémomètre ultrasonore. En 1994, il prépare et il soutient une thèse de physique au Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement (LGGE) ou il contribue grâce au traitement d'images à l'amélioration de la datation de l'air emprisonné dans les carottes de glace. Entré au CNRS en 2004, il se spécialise en imagerie satellitaire radar et développe les premiers interférogrammes pour la mesure centimétrique des déplacements des glaciers. A GIPSA-lab, Michel Gay est aujourd'hui responsable de projets scientifiques nationaux et européens, et il collabore avec plusieurs laboratoires et agences spatiales internationales.

Le cristal du CNRS, créé en 1992, distingue chaque année des ingénieurs, des techniciens et des administratifs. Il récompense celles et ceux qui, par leur maîtrise technique et leur sens de l'innovation, contribuent, aux côtés des chercheurs, à l'avancée des savoirs et à l'excellence de la recherche française.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 6 novembre 2012

Univ. Grenoble Alpes