Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

L’IRT grenoblois NanoElec célèbre sa première année : son ambition, figurer parmi les leaders mondiaux pour les micro-nanotechnologies

Publié le 25 juin 2013
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
Communiqué

Retenu parmi les six IRT dans le cadre de la politique des Investissements d'Avenir (Grand Emprunt), le projet grenoblois d'Institut de Recherche Technologique (IRT) NanoElec fête sa première année d’existence ce lundi 24 juin 2013. Celui-ci va permettre à l'écosystème grenoblois, leader européen en matière de hautes technologies grâce à Minatec depuis 2005, d'accélérer la réalisation du prochain objectif qu'il s'est fixé : figurer parmi les trois grands écosystèmes mondiaux pour les micro-nanotechnologies.

IRT Nanoelec logoL'innovation au cœur de l'électronique
Grenoble INP et Grenoble EM pilotent et mettent en œuvre conjointement le programme Formation de l'IRT et pour cela bénéficient d'un financement de 24,45 M€ sur la période 2012-2019.

Les défis à relever par l'IRT NanoElec dans sa dimension formation sont ambitieux et pragmatiques :
  • Attirer plus de jeunes vers les métiers de l'électronique.
  • Former des effectifs croissants en élevant leur niveau de qualification sur les technologies nouvelles.
  • Favoriser l'accès à des ressources intellectuelles rares et lointaines. 
  • Elargir le spectre des compétences pour renforcer la capacité historique du campus grenoblois à diffuser l'innovation technologique.
  • Assurer l'insertion et l'adaptabilité professionnelles pour mieux accompagner les entreprises.

Que sont les IRT ?
Créés dans le cadre des Investissements d'Avenir, les Instituts de Recherche Technologique (IRT) sont des instituts thématiques interdisciplinaires rassemblant les compétences de l'industrie et de la recherche publique dans une démarche de co-investissement public-privé en matière de recherche, de formation et d'innovation. Les IRT doivent permettre à la France de renforcer les écosystèmes constitués par les pôles de compétitivité et d'atteindre l'excellence dans des secteurs d'avenir.

Des acteurs et des budgets
L'IRT NanoElec a été porté conjointement par le pôle de compétitivité mondial Minalogic, l'institut de recherche CEA-Leti et le fabricant de semiconducteurs STMicroelectronics, avec la forte contribution de Grenoble INP, de Grenoble Ecole de Management, d'Inria, de l'Université Joseph Fourier et du CNRS, des grands instruments (ILL et ESRF) ainsi que le soutien de l'ensemble des acteurs locaux et régionaux (Région Rhône-Alpes, Conseil général de l'lsère, Ville de Grenoble, METRO, SMTC) aux cotés d'industriels majeurs : STMicroelectronics, Mentor Graphics, Soitec, PRESTO, Schneider Electric, Bouygues, INEO, JESSICA.

L'IRT NanoElec représente un investissement total de 460 millions d'euros sur 10 ans, financé à hauteur de 50% par le secteur privé. Il comporte 3 programmes majeurs : le « Core Technology Program » (310M€), le programme de valorisation (70M€) et le programme de formation (24,45M€). Sa labellisation marque une nouvelle avancée dans la coopération « public - privé » en créant un modèle d'innovation complet.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 25 juin 2013

Univ. Grenoble Alpes