Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Julien Luc a obtenu son diplôme d’ingénieur au CNAM de Grenoble

Mis à jour le 16 décembre 2010
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Julien Luc a obtenu son diplôme d’ingénieur au CNAM de Grenoble. Il occupe le poste de responsable des systèmes d’information à l’entreprise FNAG (Furnaces Nuclear Applications Grenoble), où sa principale mission est de faire évoluer l’organisation des systèmes d’information en fonction des outils utilisés.

Julien Luc a obtenu son diplôme d'ingénieur au CNAM de Grenoble« Après un BTS de maintenance industrielle, j'ai souhaité acquérir une double compétence en complétant ma formation par un BTS d'informatique industrielle que j'ai effectué en alternance et terminé en 2002. Confronté alors à l'éclatement de la bulle internet, j'ai décidé de continuer mes études par un diplôme d'ingénieur au CNAM, afin d'élargir mes possibilités d'évolution. J'ai en parallèle travaillé en tant que technicien puis responsable informatique chez industriel, constructeur d'équipement de traitement thermiques pour l'automobiles (200 personne / postes). Cette expérience a orienté ma carrière sur l'informatique de gestion alors que je me destinais plutôt au départ - de par ma double compétence industrielle - à travailler dans le domaine industriel. Après quelques années à ce poste, j'ai finalement été promu responsable de la chaine logistique de l'entreprise, grâce à ma bonne connaissance des flux et processus de l'entreprise en raison de mon implication dans le système d'information : gestion des approvisionnements, des stocks et des expéditions (à peu près 15 personnes). Ma société a déposé le bilan fin 2008, au moment où j'ai obtenu mon diplôme d'ingénieur. J'ai alors été contacté pour le poste de responsable du système d'information dans une  ancienne filiale d'ECM : FNAG. Cette dernière, revendue à un grand groupe allemand, est spécialisée dans l'étude et la construction de fours destinés au domaine du nucléaire. Il s'agit d'une entreprise très jeune et en pleine expansion : composée de cinq personnes fin 2006, 30 salariés et autant de prestataires y travaillent aujourd'hui. Elle est toujours dans une phase de structuration, un département logistique est même en cours de création. Les chalenges sont pour moi passionnants : l'infrastructure informatique sous dimensionnée doit être reconçue et le système d'information -principalement basé sur SAP - est en cours de création. Les échanges quotidiens avec mes collègues allemands m'apportent également beaucoup. Le CNAM aura été pour moi une formidable opportunité. Les formations y sont particulièrement difficiles, non pas par leur contenu similaire à celui des autres écoles, mais par leur forme : tard le soir, et très étalées dans le temps. Elles s'adressent à des professionnels, ce qui rend les échanges particulièrement intéressants. Imaginez l'intérêt d'un administrateur de bases de données, parfois formé en grande partie sur le tas, pour un cours avancé sur les bases de données ! A l'inverse, cela permet aux professionnels experts d'un domaine, d'acquérir des compétences générales dans d'autres domaines. »
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 16 décembre 2010

Univ. Grenoble Alpes