Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Inauguration du Laboratoire international associé franco brésilien Maxwell en génie électrique

Publié le 30 novembre 2011
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Communiqué

Des partenaires français et brésiliens ont inauguré le Laboratoire international associé franco-brésilien James Clerk Maxwell mercredi 23 novembre 2011 à São Paulo. Ce laboratoire consolide leurs collaborations en méthodes numériques dans le domaine du génie électrique.

Le Laboratoire international associé James Clerk Maxwell (LIA Maxwell) implique une cinquantaine de scientifiques français et brésiliens. Côté français, ils sont issus du laboratoire lyonnais Ampère (CNRS/INSA/ECL/Lyon1) et du Laboratoire de génie électrique de Grenoble (G2ELab - CNRS/UJF/Grenoble INP) ; côté brésilien, des laboratoires GRUCAD (Université Fédérale de Santa Catarina), LMAG (Université de São Paulo), GCE et GOPAC (Université  Fédérale de Minas Gerais).
La création du LIA permet à ces laboratoires de disposer de ressources pour alimenter un projet commun et d'obtenir une reconnaissance statutaire facilitant le développement d'autres partenariats académiques, territoriaux ou industriels. Le LIA Maxwell est avant tout une structure d'animation et de coordination. Elle est dirigée par José Cardoso, Directeur de l'Ecole polytechnique de l'université de São Paulo, et par Laurent Kr.henbuhl, Directeur de recherche CNRS au laboratoire lyonnais Ampère.

Les principaux thèmes de recherche abordés concernent :
  • Les modèles numériques visant à comprendre les phénomènes électromagnétiques
  • Les méthodologies de conception de dispositifs lorsque leurs performances sont essentiellement liées à leur comportement électromagnétique
  • La construction de modèles multi-échelles de comportements de matériaux magnétiques et biologiques
Ces recherches permettent de réfléchir à des applications à fort impact sociétal, notamment :
  • Une meilleure fiabilité des systèmes embarqués (véhicules terrestres ou aériens)
  • Une meilleure compréhension des effets des champs électromagnétiques sur le vivant
Le LIA a été inauguré mercredi 23 novembre 2011 à São Paulo par les représentants des neuf institutions de tutelle et des cinq laboratoires impliqués.

Liste des partenaires
CNRS, Université Claude Bernard Lyon 1, Ecole centrale de Lyon, INSA de Lyon, Université Joseph Fourier Grenoble 1, Grenoble INP, Université Fédérale de Minas Gerais, Université Fédérale de Santa Catarina, Université de São Paulo
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 6 décembre 2011

Univ. Grenoble Alpes