Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Présidence

Gülgün Alpan, chargée de mission Recherche "Industrie : mondialisation et innovation"

Mis à jour le 15 septembre 2015
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

La mission recherche est pilotée par Didier Bouvard, VP Recherche, en lien avec le service dirigé par Jérémy Pretet, et le réseau des laboratoires et partenaires. Elle est composée de 5 chargés de missions thématiques et 4 directeurs scientifiques.

Parcours
Gülgün AlpanAprès avoir obtenu son doctorat à Rutgers University aux USA, Gülgün Alpan rejoint en 1998 l'Ecole des Mines de Nancy où elle enseigne jusqu'en 2001. Elle intègre ensuite les équipes de l'INRIA Rhône-Alpes à Lyon jusqu'en 2003.
Depuis cette date, Gülgün Alpan enseigne à Grenoble INP - Génie industriel autour des thématiques de la modélisation et l'analyse des systèmes à événements discrets, et de l'optimisation des opérations dans les chaînes logistiques. Elle poursuit ses recherches au sein du laboratoire G-Scop.

Industrie : mondialisation et innovation : un thème interdisciplinaire à forts enjeux
"Depuis plusieurs années, nous assistons à un bouleversement industriel. La production mondiale, et même les activités R&D, se déplacent vers l'Asie. Face à ces changements, les ingénieurs que nous formons à Grenoble INP doivent soutenir une stratégie industrielle durable basée sur la connaissance et l'innovation. Les grands enjeux sont de concevoir en minimisant l'impact environnemental tout au long du cycle de vie, d'organiser les structures industrielles et d'innover en s'appuyant sur la recherche.
Mon rôle est de favoriser la dynamique entre nos laboratoires et nos écoles, avec d'autres structures de recherche en lien avec cette problématique. J'ai également la responsabilité d'effectuer une veille sur les appels aux projets régionaux, nationaux ou internationaux.

Le thème 'industrie : mondialisation et innovation' est un thème interdisciplinaire par nature. Il peut permettre des collaborations fructueuses et créatives. La collaboration entre G-Scop, SIMAP et le labex CEMAM (Centre d'Excellence sur les Matériaux Architecturés Multifonctionnels), autour du projet de fabrication additive, en est une belle illustration. Cette collaboration sur la conception de produits, matériaux et des procédés innovants permettra de réduire l'utilisation des ressources énergétiques et de matières premières.
Ce n'est pas le seul exemple au sein de Grenoble INP : il y a d'autres laboratoires (G2ELAB, G-Scop, LEPMI, LMGP, SIMAP), écoles (Génie industriel) et plateformes (GI-NOVA) engagés dans cette problématique. En tant que chargée de mission, mon action est d'abord de recenser les activités de recherche présentes autour de ce thème. Cette cartographie mettra en évidence des collaborations possibles.

Enfin, l'innovation n'est pas seulement une question de technologie et de produit. Elle concerne également les organisations industrielles. Dans ce contexte, les interactions en recherche ne sont pas uniquement restreintes aux sciences pour l'ingénieur (SPI) mais existent aussi avec les sciences humaines et sociales (SHS). A Grenoble INP, des travaux de recherche communs "SPI-SHS" ont déjà été développés autours des "systèmes de production" et dans la fédération INNOVACS depuis plusieurs années. Je serai le relais entre Grenoble INP et les laboratoires GAEL, CERAG et PACTE qui participent activement dans ces recherches interdisciplinaires."
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 15 septembre 2015

Univ. Grenoble Alpes