Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Filles et Maths : une équation lumineuse

Publié le 25 novembre 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Rencontre - débat 30 novembre 2016

Une journée de sensibilisation des lycéennes de l'Académie aux filières scientifiques

Affiche_Filles_MathsImpression2016.jpg

Affiche_Filles_MathsImpression2016.jpg

Un événement plébiscité par les lycéennes de toute l'académie.


Grenoble INP - Ensimag et la Fondation partenariale Grenoble INP organisent la 6ème édition de "Filles et Maths : une équation lumineuse". Cette journée est destinée à encourager les filles à s'orienter vers des études de mathématiques et plus généralement des études scientifiques et techniques. Elle s'inscrit dans un concept développé depuis 2009 par les associations Animath et Femmes et mathématiques.

A l'image des éditions précédentes, l'événement fait encore le plein cette année avec comme à chaque fois une grande diversité de zones géographiques représentées (Agglomération de Grenoble, Annecy, Briançon, Chambéry, Montélimar…). Aujourd'hui 125 lycéennes sont inscrites à cette journée.
 

Une journée pour combattre l'autocensure et les stéréotypes


Les filles représentent en moyenne 46% des bacheliers de la filière scientifique... elles ne sont que 17% en moyenne à Polytechnique comme à l'Ensimag. Les enquêtes révèlent entre autres explications que filles et garçons intériorisent encore les stéréotypes véhiculés par la société sur les rôles et les compétences différenciées filles-garçons.

L'école numérique (Ensimag) de Grenoble INP et sa Fondation partenariale portent la conviction que dans le secteur du numérique porteur d'innovations majeures, passées et à venir, comme dans le secteur industriel à plus large échelle, les femmes font preuve d'une capacité appréciée à concilier technique, pratique opérationnelle et qualité managériale.

Si aujourd’hui près de 80% des entreprises travaillent à la mise en place de mesures favorisant l’égalité hommes/femmes cela reste un processus long mais pour lequel un des facteurs facilitateurs reste la sensibilisation des plus jeunes avant d'entrer dans l'enseignement supérieur.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 25 novembre 2016

Univ. Grenoble Alpes