Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Fête des thèses - Les 11 lauréats (suite)

Gareth PUGSLEY

Thèse : « Modélisation paramétrique non linéaire des machines asynchrones et
démarche d'optimisation associée. Application au dimensionnement dans les
véhicules hybrides ».

Sous la direction de Jean-Paul YONNET et Christian CHILLET, au LEG (Laboratoire d'Électrotechnique de Grenoble), Gareth PUGSLEY a étudié l'optimisation de machines asynchrones à cage pour des applications liées à la traction électrique. Ses recherches permettent au Groupe Renault de mieux concevoir les entraînements électriques de ses futurs véhicules (Convention CIFRE Renault).

Krunoslav ROMANJEK


Thèse : « Caractérisation et modélisation des transistors CMOS des technologies 50 nm et en deçà ».

Sous la direction de Gérard GHIBAUDO, à l'IMEP (Institut de microélectronique, d'électromagnétisme et de photonique), Krunoslav ROMANJEK a centré ses recherches sur la caractérisation et la modélisation des transistors CMOS pour les technologies faisant appel à des composants électroniques élémentaires de moins de 50 nanomètres. Il a proposé de nouvelles méthodes d'analyse des performances de transistors CMOS de moins de 50 nanomètres dans le transport électrique.

Marc SATO


Thèse : « Représentations verbales multistables en mémoire de travail : vers une perception active des unités de parole».

Sous la direction de Jean-Luc SCHWARTZ, à l'ICP (Institut de la communication parlée), Marc SATO a travaillé sur certains phénomènes cognitifs et cérébraux impliqués dans les processus de mémorisation humaine, comme par exemple, la mémorisation d'un numéro de téléphone en se le répétant en boucle. Ses recherches ont permis de localiser, dans le cerveau, les processus mis en œuvre dans la mémorisation, avec des applications dans la compréhension du langage et de son apprentissage.

Chan Sun SHIN


Thèse : «3D Discrete Dislocation Dynamics Applied to Dislocation - Precipitate Interactions ».

Sous la direction de Marc FIVEL, au GPM2 (Laboratoire de génie physique et de mécanique des matériaux), Chan Sun SHIN a analysé les problèmes d'interactions entre dislocations et précipités, et de leur dynamique. Il en a déduit des résultats exploitables par des industriels pour mieux appréhender la durée de vie en fatigue de matériaux durcis par précipitation, notamment dans l'aéronautique.

Isabelle SIVIGNON


Thèse : « De la caractérisation des primitives à la reconstruction polyédrique de surfaces en géométrie discrète».

Sous la direction de Jean-Marc CHASSERY, au LIS (Laboratoire Image et Signaux), Isabelle SIVIGNON a travaillé sur les problèmes de reconnaissance et de caractérisation en géométrie discrète. Elle a proposé des algorithmes permettant de modéliser des objets simples et complexes. Son travail de thèse ouvre des perspectives en analyse d'image.

François TOSCAN


Thèse : « Optimisation conjointe de l'adhérence des couches d'oxydes et des cinétiques d'oxydation thermique sur aciers inoxydables ».

Sous la direction d'Alain GALERIE, au LTPCM (Laboratoire de thermodynamique et physico-chimie métallurgique), François TOSCAN s'est intéressé à la description approfondie des mécanismes d'oxydation et d'écaillage des couches d'oxydes sur des aciers inoxydables. Ce travail a conduit à l'optimisation des nuances pour ligne d'échappement dans l'automobile. Cette thèse a été cofinancée par Ugine & Alz, filiale du Groupe Arcelor.
 
retour

mise à jour le 2 mai 2006

Univ. Grenoble Alpes