Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Farouk Tedjar, finaliste du Prix Chéreau Lavet

Publié le 18 décembre 2007
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Distinction / prix

Farouk Tedjar, diplômé de Grenoble INP - ENSEEG 1975, grâce à son invention « Récupération des métaux des piles et des accumulateurs » et fondateur de Recupyl SA, a fait partie des 4 finalistes du Prix Chéreau Lavet. Malheureusement, le grand prix a été remporté par Luc Regnault, Ingénieur Arts et Métiers.

Le Prix Chéreau Lavet

Le Prix Chéreau Lavet a été attribué pour la première fois en 2001. Chaque année, le lauréat reçoit un chèque de 15 000 €. La remise du Prix a lieu à Paris, dans une salle prestigieuse, avec le concours de personnalités gouvernementales et du monde des affaires. En outre, la couverture presse contribue à la promotion du lauréat et des son invention.

« Récupération des métaux des piles et des accumulateurs »

Cette invention se situe sur une niche très particulière des « éco-industries » concernant le devenir après usage de certaines piles et batteries.Ces produits connaissent un fort développement en tant que composants d'autres modules (ordinateurs, téléphones, éclairages, appareils photos, etc.) de grande ou très grande consommation. Il s'agit donc de collecter et de traiter après usage ces piles et batteries dans le cadre de la protection de l'environnement et de la santé.

Le site officiel du prix : http://www.mariuslavet.org/LePrix/2007


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 18 décembre 2007

Univ. Grenoble Alpes