Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Deux jeunes diplômés de Grenoble INP aux JO de Sotchi

Publié le 31 janvier 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
Prix et distinctions

Olivier Jenot, diplômé de Grenoble INP – Ense3 en 2013, sera porte drapeau de la sélection monégasque aux Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi. Il participera aux épreuves de super combiné, Super G, Géant et slalom les 14, 16, 19 et 22 février 2014. Romain Heinrich, diplômé de Grenoble INP – Génie industriel en 2012, fera quant à lui partie de l’équipe de France de bobsleigh, et participera aux épreuves de bob à deux et de bob à quatre qui débuteront le 16 février 2014.

Nos étudiants au JO de Sotchi

Nos étudiants au JO de Sotchi

Olivier Jenot, spécialiste du super combiné
Après trois années à la Prépa des INP à Grenoble, Olivier Jenot a intégré Grenoble INP – Ense3 dont il est diplômé depuis 2013. Le jeune skieur de 25 ans bénéficie dès ses classes prépa du statut de sportif de haut niveau (SHN) proposé par Grenoble INP. « Cela m’a permis de concilier études et entraînement sportif dans les meilleures conditions possibles. »

Basé en Savoie pour bénéficier de conditions d’entraînement optimales, Olivier Jenot skie sous les couleurs de Monaco pour les courses internationales, et est membre du Team Ski Université – BPA (créé à Grenoble et soutenue par la Banque Populaire des Alpes). Avec à son actif  quatre participations à une coupe du monde, trois participations à un championnat du monde et plusieurs participations à la coupe d’Europe, le jeune sportif est déjà aguerri aux compétitions internationales. En 2006, alors âgé de seulement 18 ans, il participe aux jeux olympiques de Turin et se classe 48ème au super G, et 34ème au slalom. En 2010, il déclare forfait 15 jours avant le début des jeux de Vancouver pour cause de blessure. « Les JO de Sotchi sont pour moi un peu comme une revanche. »
Joli présage, le skieur vient juste de remporter son premier titre de champion du monde universitaire de combiné lors de l’Universiade Trentino 2013. L’épreuve de combiné est une formule qui prend en compte l’ensemble des disciplines de ski alpin, c’est-à-dire la descente, le super G, le géant et le slalom.  Olivier y a devancé pas moins de 125 concurrents toutes disciplines confondues.?
Actuellement 87ème au classement mondial, il peaufine sa préparation physique avant de s’envoler demain pour Sotchi, où il espère se classer dans les 30 premiers.

Romain Heinrich : de l’athlétisme au bobsleigh
[legende-image]1383921675622[/legende-image]Pour Romain Heinrich, 24 ans, les jeux de Sotchi constitueront une première expérience olympique. Diplômé en 2012 de Grenoble INP – Génie industriel après une prépa classique au lycée Kleber de Strasbourg, Romain n’accède au statut de sportif de haut niveau qu’en cours de deuxième année d’école d’ingénieur. Et pour une discipline tout autre que le bobsleigh : le lancer de poids !?
La Fédération française de bobsleigh le repère il y a trois ans pour ses performances d’athlète, et le recrute dans son équipe. En 2013, il se classe 14ème aux épreuves de la coupe du monde de Park City (USA) avec son co-équipier le pilote Loïc Costerg. Sa sélection dans la délégation française des Jeux Olympiques est un nouveau succès. « Ce n’était pas gagné, explique le jeune sportif. Il y a trois ans, l’équipe de France de bobsleigh était classée 78ème. Or, il nous fallait faire partie des 30 meilleures équipes mondiales pour pouvoir prétendre à une participation aux JO de Sotchi. Pari tenu : nous sommes aujourd’hui 19ème et nous nous apprêtons à nous envoler pour la Russie ! »
Aujourd’hui en master d’administration des entreprises à l’IAE de Grenoble en formation continue, le jeune athlète poursuit sa préparation physique sans compter ses heures : sprint, musculation... Pour la poussée, il a fait appel au Fablab Gi-Nova qui a fabriqué un chariot à roulettes spécialement conçu pour l’entraînement en stade.
Il participera aux épreuves de bob à deux les 16 et 17 février, et de bob à quatre les 22 et 23. Objectif : faire partie des 10 ou 15 meilleures équipes, et convaincre ainsi la Fédération française de bobsleigh d’accorder plus de moyens à ses athlètes pour viser une médaille en Corée du sud en 2018. « D’ici là, je tiens à remercier Grenoble INP et l’IAE qui ont cru en ce projet sportif un peu fou et l’ont rendu possible. »

Le statut Sportif de Haut Niveau (SHN)  à Grenoble INP
Le statut particulier d'étudiant  «Sportif de Haut Niveau » donne droit à un suivi de scolarité spécifique. Le SHN peut bénéficier d'un allongement des études, de cours de soutien ou de rattrapage, de reports d'examens et d'aménagements d'horaires. L'étudiant peut, en outre, prétendre à des aides diverses : proposition de logement,  sophrologie, musculation, suivi médical et diététique. L'étudiant s'engage à défendre les couleurs de l'Institut polytechnique de Grenoble lors des diverses compétitions.

Ne ratez aucune participation de nos diplômés aux J.O
Le programme et les résultats de nos athlètes à Sotchi

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 20 février 2014

Univ. Grenoble Alpes