Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Coups de projecteur sur des femmes qui font Grenoble INP

Publié le 6 mars 2019
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Vendredi 8 mars est la journée internationale des droits des femmes. Journée de manifestation mondiale, elle est notamment l’occasion de mettre en valeur les avancées effectuées dans les domaines législatifs et sociétal.

journee du droit des femmes carrousel720x390.jpg

journee du droit des femmes carrousel720x390.jpg

Engagé dans cette voie, Grenoble INP met à l’honneur des portraits de femmes remarquables faisant ou ayant fait leurs études dans nos écoles et laboratoires. Qu’elles soient entrepreneuses, chercheuses, étudiantes toutes ont pour point commun un parcours captivant.

Nous tenons également à remercier TOUTES les femmes qui font Grenoble INP, que ce soit les étudiantes mais aussi l'ensemble du personnel féminin qui participent chaque jour à la renommée de l'établissement.
 

Les étudiantes

  Brillante élève en 3e  année à La Prépa des INP à Grenoble, Lison Costa-Roch est également une saxophoniste de talent. Bénéficiant du statut artiste de haut niveau, elle est revenue en décembre dernier du concours international de musique de chambre de Kaunas (Lituanie) avec un 2e prix.
  Marion Thomas, élève-ingénieure qui a fait sa rentrée en 2e année à Grenoble INP – Génie industriel, est une jeune sportive de haut niveau, membre de la sélection nationale senior de cascade de glace.
  Eloïse Julien est en 2e année à Grenoble INP – Ensimag et joue au rugby à Grenoble avec les Amazones du FCG Sassenage. Elles ont été sacrées championnes de France de rugby à 7 (seconde division) en mai 2018 et jouent l’année prochaine en 1re division, à seize.
  Anna-Laure Mazauric, jeune diplômée de Grenoble INP – Ense3 a reçu le 3e prix ex-aequo du prix Fem'Energia dans la catégorie Bac+5 et plus, décerné par Win France et Win Europe.
  Lors de la cérémonie de remise des diplômes 2018, les six écoles de Grenoble INP ainsi que le département Formation Continue sont représentés par « un.e diplômé.e ambassadeur.ice » sélectionné.e pour ses qualités et l’originalité de son parcours. Sur les 7 ambassadeur.ice.s, on a compté ces 5 femmes au parcours exemplaire.

 

Les chercheuses

  Florence Lambert a étudié le vieillissement des batteries au plomb utilisées dans les systèmes photovoltaïques et a réalisé sa thèse de doctorat à Grenoble INP. Elle est directrice du CEA Liten (Laboratoire pour l’innovation dans les nouvelles technologies de l’énergie et les nanomatériaux) sis à Grenoble et à l’INES (Institut National de l’Energie Solaire). En 2019, Florence Lambert a été nommée présidente générale de la conférence PVSEC de l’UE après un vote par le comité consultatif scientifique international PVSEC ISAC de l’UE.
  Professeure en ergonomie à Grenoble INP – Génie industriel, Sandrine Caroly a participé à l’étude européenne Sésame portant sur la perception des risques et leur prévention dans les entreprises de moins de 50 salariés. Elle dresse un état des lieux des démarches de prévention menées dans les TPE-PME françaises.
  Catherine Picart, professeure à Grenoble INP – Phelma et chercheuse au laboratoire des matériaux et du génie des procédés (LMGP) en ingénierie tissulaire et biophysique cellulaire, a été sélectionnée avec 160 autres projets parmi les 532 candidatures lors de la dernière phase d’appel « Proof of Concept » 2017 du Conseil Européen de la Recherche (ERC).
  En 2015, elle remporte le prix du projet le plus original au concours ingénieuses’15 pour la création, en partenariat avec l’APMST, d’outils pédagogiques et ludiques de sensibilisation et d’information afin de faire évoluer leur regard sur la condition des femmes ingénieures. Elle est également à l’origine de l’inauguration du fonds « Femmes et sciences » de la bibliothèque de Grenoble INP – Phelma.
  Nataliya Kosmina, docteure en information à Grenoble INP et spécialiste des Interface Cerveau Ordinateur, met au point une interface pour contrôler les objets à distance. Elle a déjà fait plusieurs démonstrations sur des drones. En 2017, elle est nommée Top French Talent par MIT Innovators Under 35.

 

Les entrepreneuses

  Longtemps classée dans le top 50 des femmes les plus influentes du monde par le magazine Fortune, Françoise Gri est diplômée de Grenoble INP - Ensimag. Ancienne dirigeante d’IBM France, de Manpower France et Europe du sud, du Groupe Pierre & Vacances - Center Parcs, Françoise Gri est aujourd’hui à la tête de sa start-up talk4.
 

 
  Docteure en physique à Grenoble INP – Phelma, Virginie Galindo est aujourd’hui responsable de la communication et de l’innovation de Gemalto.
  Audrey Olivier, diplômée de Grenoble INP – Phelma en 2010, intègre Sanofi en 2014 en tant que Project Manager du premier produit biotechnologie fabriqué par Vitry.
  Après une formation d’ingénieure à Grenoble INP – Phelma et une expérience dans l'industrie pharmaceutique, Elodie Loisel créé à 34 ans Joe, le robot qui aide les enfants asthmatiques dans la prise de leurs médicaments.

 


 


 


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 26 mars 2019

Univ. Grenoble Alpes