Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Concours 2007 de création d'entreprises

Publié le 29 janvier 2008
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Prix et distinctions

Le 21 janvier 2008, dans les locaux de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Grenoble, les lauréats du concours 2007 de création d'entreprises des élèves - ingénieurs du groupe Grenoble INP ont reçu leur prix.

Ce concours a été initié par Grenoble INP - Almuni, avec le soutien de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Grenoble, Grenoble Angels, Isère Entreprendre, INPG Entreprise SA et GRAIN.

Gilles Dumolard, président de la CCI de Grenoble, a précisé dans son introduction que "la création d'entreprise est stratégique pour la CCI, qui a mis en place un processus de conseil et d'accompagnement de la création d'entreprise. En particulier, au travers de l'espace Entreprendre, qui a accompagné plus de 4000 créations ou reprises d'entreprises. Cet espace intervient également auprès de nombreuses institutions d'enseignement, comme les écoles d'ingénieurs du groupe Grenoble INP".

Pour Paul Jacquet, président du groupe Grenoble INP, "la création d'entreprise par nos élèves - ingénieurs est importante pour nous. Elle est emblématique de notre partenariat quotidien et historique avec les entreprises. Nous avons créé la seule école d'ingénieurs de la Drôme avec la CCI de Valence. La création d'entreprise, ce sont 130 élèves-ingénieurs de 2ème année qui suivent volontairement le module de la Cellule Entreprise et Innovation. Ce prix illustre le maillage étroit entre notre groupe et Grenoble INP - Alumni".

"C'est un prix qui récompense trois projets parmi la trentaine de candidats. Nous avons noté la motivation de l'équipe porteuse de chaque projet, la qualité de sa présentation et des documents fournis, et en dernier lieu la viabilité économique du projet défendu", a rajouté Jean-Charles Colas-Roy, d'H3C Energies. "D'ailleurs, cette année, le jury a vu passer des projets particulièrement de qualité."

Chaque équipe lauréate reçoit un quart de la dotation financière accordée en numéraire, et les trois quarts restant en financement d'un accompagnement dans les démarches de création d'entreprise.

Premier prix (2000 euros) : Généomédical, le stéthoscope du futur

Geneomédical a pour objectif de vendre aux médecins généralistes un appareil qui n'existe pas encore dans les cabinets médicaux : l'échoscope. basé sur le principe d'une échographie, l'échoscope est un instrument portable de diagnostic basé sur l'imagerie ultrasonore. Grâce à un écran d'excellente définition, le praticien peut remplacer le stéthoscope et le brassard de mesure de la tension artérielle par l'échoscope. Il peut également avoir une vue "interne" des différents organes. Généomédical a reçu un accueil enthousiaste des médecins généralistes qu'ils ont interrogés.

Deuxième prix (1000 euros) : Cupidon

Vous connaissez tous les sites de rencontre sur Internet, un marché dominé par Meetic et Match. Ces sites ont révolutionné le monde de la rencontre, en poussant dans les oubliettes les traditionnelles agences matrimoniales et les annonces dans les journaux. Mais voilà, ces sites obligent l'internaute, qui recherche l'âme soeur, à rester devant son écran et à entamer des discussions virtuelles.

La révolution Cupidon est en cours. Cupidon ? Ce petit dieu romain, un ange avec un arc des flèches qui transperce les coeurs. Quel rapport avec les technologies de l'information et de la communication ? Et si Cupidon était un petit dispositif communiquant, branché sur son téléphone portable. Il suffit de rentrer son profil en mémoire, celui de l'être cher recherché... Et en se promenant dans la rue, en faisant ses courses, en allant au boulot, si son Cupidon repère, dans un rayon de 100 mètres, un autre Cupidon avec un profil proche de celui qui est recherche, alors... un message est envoyé au premier Cupidon, avec le numéro de téléphone portable pour contacter le deuxième Cupidon...

Troisième prix (500 euros) : Diaphane, l'urne électromécanique

Tout le monde se souvient des élections américaines de 2000, où il a fallu recompter les voix en Floride et où une forte suspicion pesait sur les résultats des urnes électroniques. Avec Diaphane, plus de problèmes. Diaphane, c'est une urne électronique qui conserve une trace papier des votes. En cas de contestation, il est relativement simple de comptabiliser les traces papier des cotes électroniques enregistrés.

Toutes nos félicitations aux trois lauréats et à la Cellule Entreprise et Innovation qui les a soutenus et encouragés !

Contact :
Christian Guichert

Les membres du projet Geneomédical
Les membres du projet Geneomédical
Et ceux de l'équipe Cupidon
Et ceux de l'équipe Cupidon
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 29 janvier 2008

Univ. Grenoble Alpes