Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Cérémonie de remise des diplômes Grenoble INP : la promotion 2011 à l'honneur

La cérémonie de remise des diplômes de Grenoble INP a eu lieu le samedi 24 novembre 2012 en présence de Geneviève Fioraso, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Cette cérémonie consacre la qualité de la recherche et des formations d'avenir dispensées à Grenoble INP. Les jeunes ingénieurs ambassadeurs de chacune des écoles de Grenoble INP ont reçu leur diplôme au Centre de congrès du World Trade Center de Grenoble en présence de Gérard Matheron, Président du conseil d'administration de Grenoble INP, Directeur de STMicroelectronics et parrain de la promotion 2011 et de Brigitte Plateau, administrateur général de Grenoble INP.

A présence exceptionnelle, remise de diplômes exceptionnelle !

« Cette cérémonie symbolise ce que nous sommes : un lieu de passage privilégié où de jeunes talents mûrissent leur destin professionnel pour le remettre  au grand monde ! » précise Brigitte Plateau, en introduisant la cérémonie.
Elle a également souhaité profiter de cette remise de diplômes pour évoquer les éléments qui montrent la dynamique actuelle de Grenoble INP, en rappelant les projets de créer un ensemble universitaire et de recherche cohérent qui puisera une nouvelle dynamique dans une collaboration renouvelée, la mise en place d'une signature commune des publications scientifiques sous le nom d'Université de Grenoble Alpes, la création d'une société d'accélération du transfert technologique (SATT). Elle a insisté sur l'importance des liens que nous entretenons avec nos 315 partenaires internationaux, qui renforceront la visibilité et la notoriété de Grenoble INP à l'international.

Suite à ces quelques mots, Geneviève Fioraso, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a pris à son tour la parole « Je pense que Grenoble INP a su développer un modèle tout à fait intéressant. En tant qu'école d'ingénieur, elle joue un rôle important dans notre système d'enseignement supérieur et de recherche et, au delà, dans le pacte d'innovation et de compétitivité qui permettra de redresser notre économie.
Jeunes diplômés, vous pouvez être fiers ! Vous allez façonner votre avenir, l'avenir de votre pays et la place de celui-ci dans le monde. Vous êtes dès à présent les acteurs de l'économie réelle, celle qui répond aux grands défis auxquels nous sommes déjà confrontés. »


« Je suis très heureux de voir ici réunie une assemblée aussi nombreuse, en présence d'une Ministre qui plus est ! Le remise des diplômes est l'occasion de se retrouver et de constater à quel point les ingénieurs de Grenoble INP ont un bel avenir devant eux. Ce que les industriels recherchent, ce sont des ingénieurs avec une formation spécifique dans un métier d'avenir et porteur de progrès, mais aussi une capacité d'évolution. La diversité des formations proposées par les écoles de Grenoble INP combinée à une certaine transversalité permet à ses jeunes diplômés de bien s'insérer sur le marché du travail. » a conclu Gérard Matheron, Président du conseil d'administration de Grenoble INP, Directeur de STMicroelectronics et parrain de la promotion 2011, avant la remise des diplômes aux 7 ambassadeurs.

C'est des mains de Geneviève Fioraso, accompagnée de Brigitte Plateau et de Gérard Matheron que les 7 ingénieurs ambassadeurs ont reçu leur diplôme.
Chacun leur tour, ils ont ensuite été accueillis sur scène par leur directeur d'école et Gérard Matheron, pour présenter individuellement leur parcours et leur nouvelle vie professionnelle.

Lors de cette cérémonie, on a pu constater la grande diversité de parcours des diplômés Grenoble INP. Les filles étaient à l'honneur, puisque 4 sont monté sur scène parmi les 7 ambassadeurs. Parmi ces diplômés, certains sont issus de la Prépa des INP (qui fête ses 20 ans cette année), certain(e)s d'entre eux sont sportifs de haut niveau, d'autres impliqués fortement dans les actions liées aux entreprises. En poste dans le public ou le privé, ils ont pour la plupart des expériences internationales et certains travaillent à l'étranger.
La remise des diplômes a également lieu dans chacune des écoles de Grenoble INP : Ense 3, Ensimag, Esisar, Génie industriel, Pagora, Phelma. Pour la première  fois cette année, le département de la formation continue du groupe organisait aussi sa remise de diplômes. Alumni, l'association des diplômés de Grenoble INP, forte des 40 000 diplômés constituant ce réseau, était également présente lors de cette cérémonie.

L'employabilité des diplômés de Grenoble INP

Cette promotion 2011 se voit favorisée sur le marché de l'emploi puisque le taux net d'emploi des diplômés de Grenoble INP pour cette année est encore meilleur que celui de 2009 et 2010. Il est également supérieur à celui constaté dans l'ensemble des écoles d'ingénieurs de France. Les diplômés des écoles de Grenoble INP ont mis 1,5 mois en moyenne pour trouver leur premier emploi et plus de la moitié d'entre eux sont recrutés avant la fin de leurs études.

Profils des ambassadeurs diplômés lors de la cérémonie

Grenoble INP - Ense 3 : Caroline GUYON
Formation d'origine : CPGE MPSI/PSI au lycée Jean Perrin à Lyon
Métier exercé : Ingénieur de recherche Simulation Energétique - Schneider Electric Industries SAS, à Grenoble
« Très généraliste, la formation de première année à Grenoble INP - Ense3 m'a permis de faire un choix de filière (ASI) en connaissance de cause. J'ai ensuite pu bâtir mon projet professionnel durant les trois années passées à l'école, et je suis entrée à Schneider Electric en CDD suite à un stage. A l'issue de mon contrat, en décembre, j'irai travailler au CEA INES à Chambéry. »

Grenoble INP - Ensimag : Diane GASSELIN
Formation d'origine : Admission sur titre, DUT Informatique Génie Logiciel (Montpellier)
Métier exercé : Ingénieur développement logiciel R&D - Criteo, à Paris
« Dès ma terminale, j'ai su que je voulais faire l'Ensimag car j'aimais l'informatique et je m'étais renseignée sur cette école. J'y suis entrée par admission sur titre après un DUT. Certes, c'était une voie une peu risquée, mais je ne regrette rien. Le DUT m'a permis de conforter mon choix de faire de l'informatique et d'avoir de l'expérience et déjà un stage à l'étranger derrière moi en entrant à l'école. »

Grenoble INP - Esisar : Sébastien WATY

Formation d'origine : Admission au cycle préparatoire Esisar après obtention d'un baccalauréat scientifique
Métier exercé : Ingénieur recherche appliquée et développement - Ministère de la défense et des anciens combattants, à Paris
« L'informatique a toujours fait partie de ma vie, mais je voulais découvrir d'autres choses. L'Esisar, proche de chez moi, m'a permis d'explorer à la fois l'informatique, les systèmes embarqués et l'automatique. Le projet d'entreprise m'a initié à la gestion de projet sans perdre le côté technique, et m'a permis de me démarquer dans la recherche de mon premier emploi. Je remercie l'école qui a su me donner ma chance, faisant fi de ma différence ! »

Grenoble INP - Génie industriel : Agnès MAROTEAUX

Formation d'origine : Classe préparatoire PCSI/PSI (2 ans) au Lycée Champollion à Grenoble
Métier exercé : Trainee UFLP (Unilever Future Leaders Program). Dans le cadre de ce graduate program, responsable d'unité (de conditionnement) dans l'usine Amora Maille - chez Unilever France, à Rueil Malmaison
« La transversalité propre au génie industriel est une notion assez difficile à expliquer, et peu de gens comprennent ce que l'on fait ! C'est pourquoi j'ai souhaité lancer, avec quelques collègues, la journée « GI découverte », durant laquelle des diplômés de l'école viennent expliquer ce qu'ils font aux étudiants. En parallèle, nous avons relancé la junior conseil, Imagine, qui était mal en point et tourne aujourd'hui à plein régime. »

Grenoble INP - Pagora : Solenne ROUDOT

Formation d'origine : CPP Grenoble avec statut de sportive de haut niveau en ski de fond. (Classe préparatoire en 3 années au lieu de 2).
Métier exercé : Ingénieur projet - Elopak AS, à Oslo (Norvège)
« Je suis entrée à Pagora après trois années de prépa intégrée durant lesquelles j'ai bénéficié du statut de sportif de haut niveau en tant que membre de l'équipe de France de ski de fond. En deuxième année d'école, j'ai eu l'opportunité de faire un stage dans un laboratoire de recherche en Norvège, où je suis partie pour améliorer mon anglais. Cela a été décisif ! J'ai enchainé par un PFE dans le même laboratoire, pour finalement y rester. J'étudie les propriétés barrière des microfibrilles de cellulose pour remplacer les plastiques dans les emballages. »

Grenoble INP - Phelma : Ismael GUILLOTE

Formation d'origine : Admission à Phelma sur concours CCP en 2008 suite à deux années de CPGE  au lycée Victor Hugo de Caen (14) en filière PC*.
Métier exercé : Doctorant pour l'entreprise APERAM par contrat CIFRE. Licence Chargé d'affaires en Génie climatique - APERAM Stainless France, à Isbergues
« Après ma dernière année en filière Electrochimie et génie des procédés, je me suis lancé dans une thèse CIFRE sur la résistance des aciers inoxydables à la corrosion. Pour moi, la thèse en entreprise est une première embauche, avec l'avantage de pouvoir se concentrer sur une thématique pendant trois ans, ce qui est une opportunité unique dans une carrière. »

Département formation continue : Jérôme DESBROSSES

Formation d'origine : IUT génie Thermique et Energie, UJF. Licence Chargé d'affaires en Génie climatique à Blaise
Métier exercé : Gérant majoritaire d'entreprise - SINAT Société D'Ingénierie et d'Assistance Technique, à Pontcharra
« Après dix ans d'expérience comme technicien chez EDF, j'ai éprouvé le besoin de compléter ma formation pour évoluer professionnellement. J'ai alors découvert la formation en management technologique proposée par Grenoble INP et Grenoble Ecole de Management. Cette double compétence m'a finalement permis de créer ma propre entreprise, avec le soutien de mon ancien employeur qui m'a fourni mes premiers contrats. »

Brigitte Plateau a ensuite demandé à Martian Martine, président de l'association des diplômés de Grenoble INP, de citer quelques exemples de diplômés aux parcours « emblématiques ».
Faisant d'abord remarquer la complexité de choisir parmi les parcours des 40000 diplômés de l'établissement, le président des Alumni en a finalement cité trois, dont celui de Jean-Jacques Favier, spationaute français. « Grenoble INP est l'une des rares, sinon la seule d'ingénieur française à avoir envoyé un de ses diplômés dans l'espace ! Jean-Jacques Favier, diplômé de l'EEG (Phelma) en 1971, a ensuite fait des études doctorales avant d'intégrer le programme de la NASA au début des années 1990. En juin 1996, il est parti 17 jours dans l'espace à bord de la navette Columbia. Il est maintenant chef de l'entreprise qu'il a créée en région toulousaine, laquelle travaille en étroite collaboration avec le CNES. »

Tous les participants ont poursuivi leurs échanges, mais aussi leurs retrouvailles autour d'un cocktail pour clore cette cérémonie. Les diplômés se sont ensuite rendus dans leurs écoles respectives afin d'assister aux cérémonies organisées par celles-ci (à l'exception de l'Esisar et Pagora qui ont eu lieu la veille).


mise à jour le 26 novembre 2012

Univ. Grenoble Alpes