Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

CARE : un centre spécialisé dans la recherche sur l’eau au Vietnam

Publié le 14 janvier 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Communiqué

Le Centre Asiatique de Recherche sur l’Eau a été inauguré le 19 novembre 2013 à Ho Chi Minh Ville, au Vietnam, à l’occasion des deuxièmes rencontres des présidents du RESCIF. Créé en 2010, le Réseau d’Excellence des Sciences de l’Ingénieur de la Francophonie met en oeuvre une coopération novatrice, ciblée et durable entre 14 universités technologiques visant à répondre à certains défis majeurs des pays émergents et en développement.

[legende-image]1383921671420[/legende-image]Brigitte Plateau, administrateur général de Grenoble INP, était présente à l’événement, avec le président de l’Université Nationale et le recteur de l’Institut Polytechnique de Ho Chi Minh Ville, ainsi que les représentants de la plupart des établissements membres de RESCIF*, pour inaugurer ce centre de recherche créé à l'initiative de Grenoble INP, l'Institut pour la Recherche et le Développement (IRD), l'école polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), l'école polytechnique de Montréal, et l'Institut polytechnique de Ho Chi Minh Ville.
"CARE est né de la volonté de répondre à un enjeu qui doit nous interroger tous, en tant qu’habitants de cette planète : la gestion rationnelle et durable des ressources en eau, en particulier le Delta du Mekong", a-t-elle déclaré dans son discours. "Cet enjeu tout à la fois local et global, est la clé de l’avenir, et c’est en développant une expertise scientifique de haut niveau qu’il sera possible d’accompagner et d’asseoir les meilleures orientations géopolitiques."
La création de ce centre répond en effet à un constat alarmant. La croissance industrielle et le développement économique actuels au Vietnam augmentent considérablement les besoins en ressources naturelles et lancent de nouveaux défis environnementaux. De plus, seuls 50 % des eaux usées industrielles et 10 % des eaux usées domestiques des villes du Vietnam sont actuellement traitées. Enfin, au cours du 21ème siècle, la région du delta du Mékong sera confrontée à des défis sans précédent, en lien avec les changements climatiques et la pression anthropique. Les activités de recherche de CARE auront notamment pour objectif de développer des outils adaptés à la surveillance du milieu, à l’évaluation de son évolution et des risques associés, tout en adaptant les découvertes internationales aux spécificités régionales. "Le prochain succès de CARE sera de devenir un carrefour d’experts de toutes les cultures et de toutes les disciplines scientifiques indispensables à la compréhension des problématiques liées à la gestion intelligente et durable de l’eau. CARE a, de plus, vocation à s’insérer dans un paysage de recherche déjà riche et composé de nombreux acteurs, avec lesquels des synergies et des interactions doivent se développer".

* Liste des participants : Jean-Louis Duclos (ENS Lyon) ; Patrick Aebischer, Dimitrios Noukakis, Céline Dupuy, Jean-Claude Bolay, Stéphane Decoutère, Yuri Changkakoti et Julien Waehlti (EPFL) ; Mamadou Adj (Ecole Supérieure Polytechnique de l'Université Cheikh AntaDiop de Dakar) ; Brigitte Plateau, Nicolas Gratiot et Georges Vachaud (Grenoble INP) ; Pierre Lafleur (Polytechnique Montréal) ; Michel Devillers et Marc Lobelle (Université Catholique de Louvain) ; Fadi Geara (Université Saint-Joseph de Beyrouth).
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 14 janvier 2014

Univ. Grenoble Alpes