Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

C’vélec crée le motoneige électrique

Publié le 10 février 2009
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
Communiqué

Alors que les championnats du monde de ski de Val d’Isère battent leur plein, le fruit du travail des élèves-ingénieurs de Grenoble INP – Ense3 est impliqué dans l’importante logistique de ces championnats hyper-médiatisés.

Ces étudiants ont développé une motoneige électrique de nouvelle génération, fiable et écologique ! Une réalisation qui leur a valu de recevoir une subvention de 20 000 euros des organisateurs des Championnats du monde de ski à Val d'Isère !

Transporter du matériel et de la nourriture écologiquement

Une motorisation électrique sur une motoneige. Encore fallait-il y penser ! Bien en amont de l'organisation des championnats du monde ski, en février 2009, à Val d'Isère, les élèves-ingénieurs de l'association C-vélec ont contacté les organisateurs en mars 2008. Impressionnés par les performances de notre motoneige, ils n'hésitent pas et proposent un partenariat.

En effet, il était primordial de donner aux Championnats du monde de ski à Val d'Isère une forte dimension environnementale et développement durable à cette manifestation. Les organisateurs ont donc subventionné C-vélec pour la réalisation d'une motoneige entièrement électrique pour le transport du matériel, de la nourriture et d'autres fournitures dans la station pendant le déroulement des épreuves. Pendant leur travaux en étroite collaboration avec le laboratoire G2ELab, une nouvelle technologie de batteries plus performantes a également été expérimentée pour ces puissants véhicules capables d'affronter de fortes pentes.

Les atouts de la motoneige électrique

  • 2 heures d'autonomie pour une utilisation à 30 km/h
  • Un temps de recharge réduit à environ 6 heures lorsque les batteries sont entièrement déchargées
  • 7 batteries Ni-MH de 12 volts, permettant de réduire la masse et le volume de la source d'énergie, avec un rendement 2 à 4 fois supérieur à une batterie classique de voiture
  • Un véhicule silencieux, sans aucun rejet de gaz à effet de serre dans l'atmosphère
Un coût de recharge de seulement 1 euro.

Le club C-Vélec

Le C-Vélec ou Club de Véhicules Électriques est une association d'élèves-ingénieurs de Grenoble INP, et plus particulièrement de l'école Ense3, créée en 1992, afin de participer au championnat du monde des rallyes électriques.
La plus importante réalisation du club reste une Renault Clio Rallye électrique, conçue sur la base d'une Clio 16S, avec un train arrière de Williams. Elle possède l'ensemble des équipements d'une voiture de rallye et dispose d'un moteur asynchrone de 80 kW pilotée en commande vectorielle : un véritable bolide de compétition hors du commun.

D'autres véhicules électriques ont néanmoins été développés : une trottinette (le troll), des karts (un kart utilisé pour la sensibilisation des jeunes à la sécurité routière, et un kart de compétition). Tous les véhicules dont on peut remplacer le moteur thermique sont un sujet d'étude !

Le site internet de l'association

Le dossier de presse


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 10 février 2009

Univ. Grenoble Alpes