Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

Boostez votre vélo avec Gboost!

Publié le 27 mai 2019
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Doté de quelques gènes Grenoble INP, Gboost est un kit électrique puissant, compact, silencieux et ultra léger qui s’installe facilement et rapidement sur n’importe quel vélo pour le transofrmer en vélo électrique.

Gboost.jpg

Gboost.jpg

Transformer n’importe quel vélo en vélo à assistance électrique en quelques minutes, telle est la promesse du kit d’électrification Gboost, commercialisé par la start-up grenobloise EBike Lite, fondée par Guenther Hirn et Dominique Houzet, chercheur au Gipsa-Lab*.

L’histoire commence avec la rencontre de ces deux passionnés d’aviation, qui rapidement se penchent sur le développement d’un moyen de transport autonome personnel et transportable dans leur avion biplace. « En gros, un vélo pliant et léger ! »  C’est ainsi qu’est né un premier kit d’électrification de vélo en 2013, commercialisé par Decathlon jusqu’en 2015. Mais dès 2013, Dominique Houzet obtient un financement du Carnot Logiciels et Systèmes Intelligents pour améliorer le prototype. S’appuyant sur le savoir-faire des laboratoires grenoblois G2Elab** et GIPSA-Lab, les deux Géo Trouvetou proposent une version améliorée de leur kit en 2016, puis une autre en 2018. Celle-ci permet au cycliste d’atteindre 25 km/h et de développer une puissance de 250 watts, la vitesse et la puissance autorisées sur le marché européen. « Dans un premier temps, l’amélioration du kit a surtout consisté à supprimer le bruit du moteur grâce à une technologie de commande vectorielle combinée avec l’amortissement interne. »


Ultra léger et facile à installer


Par rapport à la concurrence, le kit Gboost mise sur la légèreté et la simplicité de montage. Le bloc moteur, à peine visible une fois monté sur un vélo, ne pèse que 950 grammes. « Avec la batterie, l’ensemble fait à peine trois kilos, se félicite Dominique Houzet. Il est ainsi possible d’obtenir un vélo électrique de 13 kilos, faisant gagner 5 kilos minimum sur le poids d’un vélo électrique classique. » Léger et aussi débrayable, le moteur autorise la bascule en mode vélo normal très facilement. Il est également possible de le garder embrayé pour recharger sa batterie lorsque le cycliste est en descente.
Conçu pour être monté en quelques minutes, le kit s’installe rien qu’avec deux clés et sans aucun don particulier pour le bricolage. « Une seule et unique vis est nécessaire pour fixer le bloc moteur et il n’y a pas besoin d’installer de disque magnétique externe ou de capteur, précise Dominique Houzet. En effet, un capteur intégré de pédalage le rend compatible de manière universelle : il suffit de coller un petit aimant sur l’axe du pédalier. »
Enfin, grâce au Bluetooth, le cycliste peut connecter le contrôleur Gboost à son smartphone. Il a ainsi la possibilité d’ajuster les limites de vitesse et de puissance pour chacun des 5 modes d’assistance disponibles.

*CNRS, Grenoble INP, UGA
** CNRS, Grenoble INP, UGA

Vélo electrique
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 12 juin 2019

Combien ça coûte ?

Adaptable sur n’importe quel vélo, le kit entier coûte entre 899 euros TTC pour la version de base, et 1299 euros TTC pour la version la plus puissante.
Pour plus d’information : https://gboost.bike/fr/
Univ. Grenoble Alpes