Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

A la découverte de GEMME et de Coriolis

Publié le 1 juillet 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
8 juillet 2016

Le 8 juillet, un parcours d'inauguration des bâtiments réalisés dans le cadre d'Environalp et de l'opération Campus est organisé à destination des personnalités, des élus, financeurs, et des entreprises ayant participé. Le parcours débutera par la découverte des 2 bâtiments dont le service patrimoine de Grenoble INP a assuré la maitrise d’ouvrage, du bâtiment GEMME qui héberge le LEGI, et de la plateforme Coriolis. Les visiteurs vont ensuite se rendre à l'Irstea puis à l'OSUG pour découvrir l'espace muséographique.

20141113-154046-©-CNRS---LEGI---Cyril-Frésillon.-vignettejpg.jpg

20141113-154046-©-CNRS---LEGI---Cyril-Frésillon.-vignettejpg.jpg

Coriolis, un équipement unique au monde

Installée au cœur du LEGI, Coriolis est la plus grande plateforme tournante du monde dédiée à l’étude des écoulements géophysiques et fait partie des équipements européens de pointe. Chaque année, des dizaines de chercheurs du monde entier viennent y faire leurs manips et les industriels commencent à s’intéresser à ce fabuleux instrument.

Coriolis : un chantier titanesque

En décembre 2011, la plateforme Coriolis, qui avait été construite 50 ans plus tôt sur la presqu’ile scientifique à Grenoble, fut détruite pour permettre l’extension de la ligne de tram B. Les travaux de reconstruction de la plateforme sur le campus ouest, ainsi que celle du bâtiment destiné à l’abriter, ont été en partie financés par la Metro (2,5 millions d’euros). Et le reste sous forme de subventions du Plan campus du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Coût total de l’opération : 6,4 millions d’euros. Après presque trois ans de travaux pilotés par Arnaud Astier, de la Direction du Patrimoine de Grenoble INP, au final, la nouvelle plateforme présente une structure en béton armé posée sur un rail circulaire lui-même reposant sur des galets roulants. L’ensemble pèse 350 tonnes en charge pleine, et peut tourner jusqu’à 6 tours par minute. La nouvelle Coriolis était été opérationnelle dès mai 2014.


GEMME : extension sud d’un hall expérimental

Le bâtiment GEMME (Génie de la Mécanique, des Matériaux et de l’Environnement), est constitué de bureaux pour le LEGI en extension sud d’un hall expérimental existant. Cette opération permet de rendre à leur vocation expérimentale les surfaces du hall qui abritent notamment le grand canal à houle et la soufflerie du plateau ECOUFLU.
La surface utile du bâtiment GEMME sera d’environ 250m² au rez-de-chaussée et de 325m² à l’étage. Le bâtiment a été conçu afin de favoriser les communications internes, en particulier entre les zones de bureaux et locaux expérimentaux. Ceci a conduit à rénover une partie des locaux existants pour les intégrer au mieux aux nouveaux bâtiments. Une salle de séminaires, une cafétéria et une salle de serveurs informatiques au cœur d’un réseau moderne de fibres optiques, contribueront à la cohésion du laboratoire.

Le parcours d'inauguration patrimoniale du  volet “Environnement pour un Développement Durable” de l’Opération Campus “Grenoble Université de l’Innovation”.

A Grenoble, Envirhônalp a coordonné dès 2008 le volet “Environnement pour un Développement Durable” de l’Opération Campus “Grenoble Université de l’Innovation”. Ainsi, 24 millions d’euros ont été obtenus pour la construction et la poursuite de la structuration de 3 plateformes (Climat-Environnement, Mécanique et Risques, Polluants-Effluents-Industrie) en appui des laboratoires des secteurs de la Mécanique et de l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble, plateformes qui seront réalisées à l’horizon 2015-2016.
Le parcours d'inauguration patrimoniale concernera les bâtiments suivants : Plateforme Coriolis, Gemme, Irstea, biologie 0, OSUG-B, espace de muséographie de I'OSUG. La visite se terminera pas des discours inauguraux devant la communauté de l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Grenoble réunie à l'occasion des 30 ans de I'OSUG.

 

© crédits photos :
CNRS - LEGI - Cyril Frésillon
Gérard Cottet
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 7 juillet 2016

Univ. Grenoble Alpes