Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

4 élèves-ingénieurs de Grenoble INP - Phelma en finale du concours international iGEM

Publié le 11 octobre 2011
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Communiqué, Distinction / prix

Le projet « Mercuro-coli » de l’équipe iGEM de Grenoble (4 élèves-ingénieurs de Grenoble INP - Phelma et 7 étudiants de l’UJF) est qualifié pour la finale du concours international iGEM, organisé par le prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), aux Etats Unis. Ces 11 jeunes viennent de remporter le Jamboree régional de qualification à Amsterdam avec une Médaille d'or.

Equipe iGEM GrenobleCe projet de biologie synthétique a été présenté par les étudiants grenoblois les 1er et 2 octobre, à Amsterdam, lors des qualifications européennes et africaines du concours. Sur 46 équipes participantes, 18 ont été qualifiées pour la phase finale dont l'équipe iGEM de Grenoble qui s'apprête à franchir l'océan Atlantique pour affronter les équipes asiatiques et américaines les 5, 6 et 7 novembre prochains. 

En effet, sur les 46 équipes (500 participants), une commission de 30 juges a sélectionné les 18 meilleures équipes pour la finale. Rappellons que le projet « Mercuro-coli » de l'équipe iGEM Grenoble a concouru dans la catégorie « Environnement ».

Le concours international iGEM
L'International Genetically Engineered Machine competition (iGEM) est un concours de biologie synthétique organisé par le MIT - Boston (USA).  Il jouit d'une réputation internationale : 150 équipes d'étudiants de niveau master et 60 universités et grandes écoles y participent aujourd'hui.

Principe du concours
IGEM GRenobleDans le cadre de leur projet, tous les étudiants utilisent une banque de fragments d'ADN, les biobricks, fournie par le MIT. Ils ont travaillé tout au long de l'été pour développer un projet original de conception de nouvelles applications de génie génétique. Chaque équipe présente ensuite son projet scientifique par l'intermédiaire d'une campagne et de supports de communication divers (vidéos, affiches, ...).

Qu'est ce que la biologie synthétique ?
Manipuler et cultiver des bactéries pour leur faire effectuer des fonctions logiques que l'on retrouve habituellement dans un ordinateur, un équipement électronique de base ou dans un langage informatique : le ET, le OU, ...

« Mercuro-coli » : un biosenseur innovant pour quantifier les métaux lourds
Les étudiants grenoblois ont décidé de travailler sur un sujet jamais réalisé jusqu'ici par une équipe du concours iGEM. Jusqu'à présent, les fonctions logiques réalisées par les bactéries restaient basiques. Aujourd'hui, l'ambition des étudiants est de faire réaliser aux bactéries des fonctions plus complexes. Les étudiants grenoblois ont inventé un biocapteur facile à utiliser, transportable et capable de quantifier la concentration de mercure dans un échantillon aqueux. A Grenoble, ils peuvent se baser sur un pôle scientifique de renommée internationale et bénéficier des compétences et moyens techniques uniques existant dans la région.

Calendrier 2011
  • Janvier - Mars 2011 : montage des équipes et des projets
  • Mai 2011 : Distribution des « BioBricks » par le MIT
  • Septembre 2011 : Retour du projet (présentation, rapport, nouvelles BioBricks)
  • 1 et 2 octobre 2011 : Compétition européenne et africaine (Amsterdam - Pays Bas). 
  • 5, 6 et 7 novembre 2011, Compétition mondiale au MIT de Boston, Massachussetts, USA.
L'équipe iGEM est épaulée par :
  • Hans Geiselmann, UJF Biologie
  • Franz Bruckert, Marianne Weidenhaupt, Grenoble INP - Phelma, 
  • Hidde de Jong, Delphine Ropers, INRIA 
Toutes nos félicitations et nos encouragements à l'équipe iGEM pour la compétition finale à Boston les 5,6 et 7 novembre 2011.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 11 octobre 2011

Univ. Grenoble Alpes