Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable
Innover pour un avenir durable

> L'Institut > Actualités

20ème édition du Raid Grenoble INP : un anniversaire réussi !

Publié le 26 mai 2015
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
Communiqué

Le Raid Grenoble INP s’est déroulé le week-end des 8, 9 et 10 mai entre Chindrieux et Grenoble. Pour la première fois, 3 équipes handi-valides ont pu s’illustrer et concourir aux côtés des 150 autres participants. Parmi les activités proposées sur cette 20ème édition, canoë, spéléologie, et course d’orientation nocturne. Les plus gourmands auront accumulé tout au long du parcours un total de plus de 220 km et 8500 m de dénivelé positif.

Le 28 mars dernier, le Prologue du Raid Grenoble INP voyait les 16 meilleures équipes étudiantes, 14 meilleures actives et 2 équipes handi-valides se qualifier pour le Raid. A cette occasion, concurrents et organisateurs ont pu prendre connaissance du déroulement de la course avec le nouveau système de classement par points. A la vue des réactions diverses et variées, les participants attendaient l’organisation au tournant sur les 3 jours d’épreuves qui composaient le Raid. Défi relevé ?
 

Tout commence le vendredi matin, départ donné à 8h par la direction de course, direction la plage de Chindrieux où les équipes se répartissent dans les canoës. Elles partent alors pour 7 km de canoë sur le lac du Bourget puis le long du canal de Savière jusqu’à Chanaz, avec le soleil.


S’ensuit alors une traversée VTT au milieu des vignes pour rejoindre les lacs de Chevelu. Lors de ce ravitaillement, la plupart des équipes se sont prêtées avec plaisir au jeu de la « pétanque du Raid ». Avant de rejoindre le ravitaillement du midi, à Yenne, où un run&bike et une course d’orientation urbaine les attendent, les participants ont dû suivre une portion VTT sur un road-book. Le principe de ce type de liaison consiste à suivre un itinéraire sans carte via des indications reportées sur un carnet.


Une fois cette épreuve « avalée », les premières équipes parviennent à marquer la différence en engrangeant un maximum de points autour du ravitaillement de midi (run&bike et course d’orientation) tandis que certaines en profitent pour souffler avant de repartir sur la seconde partie du parcours. 
L’après-midi pluvieuse fut essentiellement consacrée au VTT. D’abord avec une épreuve de VTT orientation de plus de 30 km, basée sur un système de balises à retrouver, puis à associer à une photo parmi celles proposées par l’organisation.  Après une dernière ascension jusqu’au col de la Crusille, où les premiers ont accroché quelques points sur une course d’orientation exigeante, les équipes ont basculé vers La Bridoire où l’arrivée était fixée à 17h.

Trois équipes handi-valides pour la première fois en 20 ans

Cette année pour la première fois, le Raid accueille trois équipes « Handiraid », composées de concurrents en situation de handicap associés à des coéquipiers valides.


A l’issue de cette journée, la plus longue du Raid, les participants ont pu profiter d’une douche bien chaude. Les trois premières équipes du challenge inter-universitaire du Prologue se sont vus remettre leur lot : un t-shirt technique personnalisé.
 

La seconde journée qui attend les concurrents sera plus courte mais plus intense. Le matin, une liaison trail puis VTT les mènent jusqu’aux grottes de St Christophe. Lors de la traversée des grottes, une activité via ferrata-spéléologie et une course d’orientation nocturne attendent les participants. Les équipes se dépêchent déjà de repartir sur la portion de trail qui les mènera jusqu’au ravitaillement de midi à Corbel. Une barrière horaire les y attend, afin que les dernières équipes puissent atteindre l’arrivée à temps.
 

Pour la plupart des équipes ayant passé cette barrière à temps, l’objectif suivant était le Désert d’Entremont. Ascension usante, permettant d’accéder au troisième point d’activités de la journée. Au programme : course d’orientation à l’aveugle, challenge Fondation Partenariale Grenoble INP (trail bonus difficulté élevée), et VTT bonus.

La Croziflette Alpina : recette gagnante


La descente jusqu’à Saint-Pierre d’Entremont se fera sous un grand soleil, arrivée prévue à 15h. L’ensemble des participants a pu profiter des stands à l’arrivée, des kinés, et du soleil pour récupérer avant de s’attaquer à la fameuse croziflette !

Dimanche matin ne sera pas, cette année, synonyme de grasse matinée pour les participants : petit déjeuner à 6h pour un départ à 7h. A peine le temps de replier les tentes, d’avaler un pain Nutella et un café que les participants se lancent sur la portion matinale du parcours : trail puis VTT. Ils passeront ainsi par le col du Cucheron pour regagner Saint Pierre de Chartreuse.
 

L’équipe d’organisateur a choisi d’y installer le premier point d’activité de la journée : parcours du combattant à l’aveugle, trail bonus. Les meilleurs goûteront aussi au VTT bonus.  Sous un grand ciel bleu, les participants peuvent profiter de la vue magnifique offerte par la liaison en run&bike jusqu’à Saint Hugues de Chartreuse. La dernière portion en dénivelé positif leur tend les bras : ascension en VTT du col de Porte. Longue et délicate, cette montée les conduira jusqu’au deuxième point d’activité de la journée. Un point placé sous le signe de l’orientation : course d’orientation à la boussole, et course d’orientation originale, épreuve ayant connu un franc succès lors du prologue. Au pied de Chamechaude, les participants se hâtent de ramasser un maximum de points et de calories avec le ravitailement de midi !
 


La descente VTT de l’après-midi était une occasion pour les participants de découvrir des sentiers encore non explorés. Cependant, la plupart ont déjà les yeux rivés sur le chrono : avec la fatigue, la dernière portion de trail qui rejoint Grenoble peut rapidement s’avérer difficile pour les jambes. En effet, il leur reste donc à descendre du Mont Jalla jusqu’au Parc Paul Mistral en passant par la Bastille, avec une course d’orientation au sein même du parc.

Le retour des « Chauds Patates »

Retour à la civilisation, avec un signalement qui sécurise la traversée de Grenoble, afin que les concurrents puissent atteindre le « village arrivée » en un seul morceau. Le temps pour l’ensemble des personnes impliquées dans cette grande aventure de se retrouver, profiter d’un dernier ravitaillement, et d’une douche bien méritée avant l'annonce du classement final. Absents sur les dernières éditions, les Chauds Patates sont revenus pour s’emparer de la première place des classements général et actif, devant les Speedraideurs et les Chartreuse et Fines Herbes.
 

Brigitte Plateau, Administrateur général de Grenoble INP, prononça quelques mots avant de remettre le prix aux « Jeux de Mots Laids pour les Gens Bêtes »,  représentant Grenoble INP - Ense3, vainqueurs du classement étudiant :

"(...)nous fêtons le 20° anniversaire de cette épreuve. Vingt ans, c’est mieux que la majorité, c’est l’âge de la maturité… Une maturité qui reste pleine d’enthousiasme : il en faut pour parcourir environ 200 km, et s’offrir 7000 mètres de dénivelé.


Comme chaque année, c’était ambitieux, comme chaque année, c’est un succès. Le succès d’un état d’esprit qui promeut l’émulation sportive et solidaire, parce qu’on ne peut gagner qu’en équipe. Un état d’esprit qui prône aussi l’ouverture et la diversité.
 
Un beau projet enfin, porté par les élèves ingénieurs, avec un professionnalisme dont ils peuvent être fiers. J’en suis fière aussi. J’aime à penser qu’ils le doivent à ce qu’on leur apprend dans nos écoles, en même temps qu’une certaine… maturité, dont je parlais tout à l’heure ? Ils le doivent aussi au soutien de Grenoble INP au sens large (écoles, établissement, Fondation, Fililale, Alumni), et de nombreux sponsors, tels que Vinci, EDF ou Schneider, qu’ils remercieront tous eux-mêmes. "


 



Revivez le Raid Grenoble INP en vidéo



A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 15 juin 2015

Univ. Grenoble Alpes