Aller au menu Aller au contenu
Une excellence accessible à tous

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Une excellence accessible à tous

> Formation

ACE : le projet du groupe Grenoble INP pour l'égalité des chances

Mis à jour le 6 mai 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Grenoble INP s'implique pour l'égalité des chances dans l'accès aux études supérieurs. Il s'agit du projet ACE (Accès aux études scientifiques et Egalité des chances).

Les établissements d'enseignement supérieurs français se doivent d'apporter une réponse à l'inégalité des chances de certaines classes sociales dans l'accès aux études supérieures et aux écoles d'ingénieurs.
Grenoble INP, qui compte environ 27% étudiants boursiers, a décidé d'agir en développant un programme original, ACE (Accès aux études scientifiques et Egalité des chances).

Ce projet, qui a répondu à l'appel d'offres du Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche et du Ministère délégué à la Promotion de l'Egalite des Chances, s'ajoute au programme « classe découverte ingénieurs » mis en place depuis plusieurs années à Grenoble INP, en partenariat avec des lycées de la région grenobloise et avec le soutien financier de la Région Rhône Alpes.

Pour Claude Gaubert, initiateur du projet ACE, désormais épaulé par Eliane Rousset de Grenoble INP - EFPG, «  le programme n'entre pas dans une logique de pré-recrutement, contrairement aux « conventions ZEP » proposées par Sciences-Po à Paris. Nous souhaitons créer un partenariat étroit entre les équipes de Grenoble INP et les équipes pédagogiques des lycées et apporter une aide à des jeunes qui en ont besoin pour faciliter leur accès à des études scientifiques à l'Université, dans les écoles d'ingénieurs, les IUT ou les CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) »

Dans la pratique, des groupes d'élèves seront constitués autour de projets, sur la base du volontariat des élèves, mais aussi avec l'aide de l'équipe pédagogique des lycées ciblés. L'idée n'étant pas de prendre les meilleurs élèves et de les rendre encore meilleurs, mais d'aider les élèves chez qui a été décelé un potentiel pour réussir, mais qui connaissent des obstacles dans la réussite de leur parcours scolaire, comme des difficultés financières ou un contexte familial difficile.

Ces groupes de 5 ou 6 lycéens participeront, de la seconde à la terminale, à la réalisation de projets scientifiques et techniques, accompagnés par des professeurs et des étudiants de Grenoble INP. Claude Gaubert précise : « Il ne s'agit pas de soutien scolaire, mais d'aider ceux qui pensent : « ce n'est pas pour moi » et de leur donner confiance en développant leurs aptitudes. Ils vont pouvoir mieux comprendre les métiers, les filières de formation qui y mènent, mais aussi les enjeux économiques et sociétaux. Il faut aussi éviter d'isoler les groupes de leurs classes et faire en sorte que les efforts et le travail consenti profitent à toute la classe »

Les premiers binômes « Grenoble INP / lycée » devraient être opérationnels dès le mois de janvier 2007. Sept lycées de l'Isère, de la Drôme et de l'Ardèche se sont engagés dans le dispositif, l'objectif étant de ne pas se limiter à l'agglomération grenobloise. Pour surmonter le problème de l'éloignement géographique, les initiateurs du projet ont bon espoir de mettre en place un tutoring à distance, avec le soutien de la cellule TICE de Grenoble INP.
Ce projet, plutôt bien accueilli par les lycées, intéresse également des entreprises, qui sont sensibles aux thématiques du projet ACE, comme Schneider Electric avec l'Ecole Paul Louis Merlin de Grenoble, et STMicroelectronics.
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 6 mai 2014

Les lycées partenaires

  • Gustave Jaume (Pierrelatte 26)
  • Laffemas (Valence 26)
  • Marie Curie (Echirolles 38)
  • Mounier (Grenoble 38)
  • Edouard Herriot (Voiron 38)
  • Philibert Delorme (l'Isle d'Abeau 38)
  • Gabrel Faure (Tournon 07)

Avec le soutien

[legende-image]1194531348714[/legende-image]
Univ. Grenoble Alpes