Aller au menu Aller au contenu
Espace presse et communication

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Espace presse et communication
Espace presse et communication

> Presse > PRESSE_Actualités

Brefs portraits des personnalités nommées dans le Conseil scientifique

Publié le 25 mars 2008
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
Élections - nominations

Portraits des personnalités nommées dans le Conseil scientifique par les instances stipulées par décret.

 Sébastien Candel, nommé par l'académie des sciences, est professeur à l'école centrale de Paris.
Ingénieur ECP, titulaire d'un PhD de California Institute of Technology, Docteur ès Sciences, il est actuellement à l'ECP animateur de l'équipe Combustion du laboratoire EM2C.
Il est membre fondateur de l'Académie des Technologies et professeur à l'IUF. Il préside le comité national français de mécanique et est membre de la commission d'évaluation de la recherche et technologie du CNES et du conseil de l'AERES.
Sébastien Candel est lauréat de l'académie des sciences (prix d'Aumale 1987). Il a eu la médaille d'argent du CNRS en 1993 et le grand prix Marcel Dassaut en 2000.

Jean-Baptiste Leblond est son suppléant.

 Jean-Frédéric Clerc, nommé par le CEA, est directeur de la prospective, de la stratégie et de l'évaluation à la Direction de la Recherche Technologique du Commissariat à l'Energie Atomique.
De 1977 à 1988, Jean-Frédéric Clerc effectue des travaux de recherche technologique dans le domaine des écrans plats à cristaux liquides au sein du CEA-Léti. En 1988, il rejoint la société Stanley Electric (Japon), licenciée du CEA-Léti. Il est chargé, comme chef de projet, de lancer la première ligne de production d'écrans plats en couleur selon la technologie « Vertically Aligned ».
En 1992, la ligne entre en production. J.F. Clerc rejoint alors l'Europe et prendre en charge la recherche de la société Seiko-TECDIS en Italie, puis de la recherche et le développement de la start-up Pixtech en France. En 1995, il retrouve le CEA pour occuper successivement les fonctions de responsable des programmes microsystèmes au CEA-Léti, de directeur des programmes du CEA-Léti, puis de directeur de la prospective, de la stratégie et de l'évaluation.

Son suppléant est Jean-Charles Guibert.

 Laurent Daudeville, nommé par l'université Joseph Fourier, est vice-président du conseil scientifique depuis 2007.
Diplômé de l'ENS Cachan, agrégé de mécanique et titulaire d'un doctorat de l'université de Paris 6, Laurent Daudeville a rejoint l'UJF en 1999 comme professeur. Il était auparavant PRAG à Paris 6, puis MCF à l'IUT de Marne-la-Vallée avant de rejoindre Grenoble.
Il a occupé différentes responsabilités au sein de l'UJF : directeur des études (94-95), puis chef de Département Génie Civil (96-99) à l'IUT1, directeur IUP GCI (99-2004), responsable de la Licence de Sciences et Technologies (2003-2007).

Son suppléant est Gioacchino Viggiani.

 Françoise Gerbier a été nommée par la région Rhône- Alpes. Elle est conseillère depuis 1998 et assure la présidence de la commission de l'Enseignement supérieur et de la Recherche depuis 2004.
Elle est également depuis 1999 à ce jour : Directrice du service Médiation, Prévention, Sécurité et Coordinatrice du Contrat local de Sécurité et de Prévention de la délinquance à la Mairie de Saint-Martin d'Hères. Depuis mars 2008, elle est maire de Venon.

Son suppléant est Francis Gimbert.

 Pierre Guillon, nommé par le CNRS, est directeur du Département des Sciences et Technologies de l'information et de l'ingénierie (ST2I) depuis 2006.
Il est actuellement professeur à l'université de Limoges. Parmi ses nombreuses responsabilités :

  • il a été, de 2003 à 2006, conseiller scientifique du DELEGUE GENERAL POUR L'ARMEMENT et directeur de la Mission pour la Recherche et l'Innovation Scientifique créée en février 2005.
  • il a été vice-Président de l'université de Limoges en charge de la valorisation et du transfert de technologie de 2000 à 2002.
    A ce titre, il a été fondateur et président de l'incubateur du Limousin AILE.

Sa spécialité scientifique est centrée sur la physique électromagnétique des matériaux composants et circuits.

Jean-Michel MULLER est son suppléant.

 Yves Malier a été nommé par l'académie des technologies.
Cet ancien élève de l'ENSET, docteur es sciences Physique de l'université Pierre et Marie Curie, est actuellement professeur à l'ENS Cachan et Président du conseil scientifique de l'Ecole française du béton depuis 1997.
Yves Malier a été directeur de l'ENS Cachan et directeur du centre national de l'enseignement technique de 1998 à 1994.
Il a occupé de nombreuses responsabilités :

  • en entreprise (conseiller scientifique à la direction générale de Lafarge Coppée de 1989 à 1995, directeur de la société OXYBETON de 1969 à 1977...),
  • au ministère de l'équipement (directeur du projet national « voies nouvelles du matériau béton » de 1985 à 1992 ...)
  • au ministère chargé de l'enseignement supérieur (conseiller chargé du secteur « génie mécanique, génie civil » à la mission scientifique du ministère...).

Bernard Tardieu est son suppléant.


Les récentes élections municipales et cantonales pourront modifier la représentation dans nos conseils du conseil général, de la Métro et de la ville de Grenoble.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 26 mars 2008

Univ. Grenoble Alpes