Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
L'esprit d'innovation partagé

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Technology
L'esprit d'innovation partagé

Zoom sur la Maison de la Modélisation et de la Simulation, Nanosciences et Environnement (MaiMoSiNE)

Publié le 2 juillet 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

MaiMoSiNE est une structure fédérative de recherche commune à Grenoble INP et l’UJF. Sa vocation est de servir d’interface entre le milieu universitaire et le monde de l’entreprise, dans le domaine de la modélisation et de la simulation numérique.

LOGO.png

LOGO.png

Elle fonctionne sur le principe de la recherche partenariale : les entreprises les contactent via des canaux divers (Carnot-LSI, Agence AMIES, Agences régionales pour l’innovation …), et la structure les met en contact, avec une équipe universitaire qui formule une proposition d’intervention chiffrée pour répondre à leur problématique.
MaiMoSiNE travaille ainsi avec une dizaine d’entreprises par an, dont des PME et de plus grandes entreprises. Ces entreprises proviennent principalement du bassin Grenoblois.

Les orientations stratégiques

L'une des premières missions de MaiMoSiNE est de rendre visible l'offre globale du bassin grenoblois en matière de modélisation et de simulation. Ceci implique la création d'une vitrine, accessible à tous, qui permettra de traiter les demandes en matière de modélisation et de simulation, en organisant des actions au sein de MaiMoSiNE, ou en redirigeant ces demandes vers d'autres structures ou équipes régionales, voire nationales.
MaiMoSiNE veut s'inscrire dans un réseau national, afin de mettre à la disposition du plus grand nombre d'équipes de recherche et d'industriels les ressources de modélisation existantes. Cela lui permettra d'accéder aux compétences disponibles dans les autres maisons de la modélisation régionales, en particulier en terme d'offre de formation.
MaiMoSiNE s'est développée autour de projets en environnement et nano-sciences mais ces termes ne sont pas restrictifs. Ils représentent uniquement les thématiques phares du bassin grenoblois et permettent ainsi, dans le contexte d'un réseau national, de positionner les atouts locaux. L'un de ses rôles est de développer de nouveaux projets transverses autour de la modélisation, aussi bien vers le monde académique qu'en relation avec les entreprises innovantes de la région Rhône-Alpes.

Organisation

MaiMoSiNE s'organise autour de trois pôles : le pôle hôtel à projetle pôle animation scientifique et le pôle logiciels et calcul intensif.
Les objectifs du pôle hôtel à projet sont d'initier et de soutenir des projets inter-disciplinaires autour de la modélisation en accueillant des équipes de recherche et des industriels pour des périodes pouvant aller jusqu'à six semaines.
L'objectif principal du pôle animation scientifique est de favoriser et soutenir les interactions inter-disciplinaires. Au niveau grenoblois, il aura en charge la promotion des savoirs locaux, l'organisation des formations de base autour du calcul scientifique et du calcul hautes performances, en collaboration avec la plateforme CIMENT. Il organisera également des séminaires orientés utilisateurs permettant d'exposer les expertises aux chercheurs et industriels. En collaboration avec l'hôtel à projets, le pôle formation diffusera le savoir spécifique issu de projets pluridisciplinaires locaux vers les communautés.
Le but du pôle catalogue logiciels et calcul intensif de MaiMoSiNE est de mettre en place une suite d'outils qui permettent aux participants de l'hôtel à projet de développer, échanger, visualiser les problèmes issus de la modélisation.

De gauche à droite : au premier plan : Fanny Bastien (CNRS), Brigitte Bidégaray (CNRS), Laurence Viry (UJF), Caroline Bligny (CNRS), Laurence Wazné
au second plan : Emmanuel Maitre
(Grenoble INP), Stéphane Labbé (UJF), Jérôme Lelong (Grenoble INP), Christophe Picard (Grenoble INP), Aurore Barthélémy (CNRS)

En savoir plus : consulter leur site web

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Marie Glorion

mise à jour le 24 septembre 2014

Grenoble INP Entreprise

La Fondation partenariale

Taxe d'apprentissage

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus