Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
L'esprit d'innovation partagé

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Technology
L'esprit d'innovation partagé

Énergies renouvelables, Luxol invente les tuiles actives photovoltaïques

Mis à jour le 21 mai 2010
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Avec l’active tuile photovoltaïque, Luxol propose une alternative aux panneaux traditionnels. Esthétique, fiable et simple à poser, cette tuile innovante pourrait devenir un standard du bâtiment… Rencontre avec Jean-Baptiste Chevrier, président de Luxol.

Présentez-nous ces tuiles capables de fournir de l'énergie électrique. L'active tuile photovoltaique LuxolJ.-B. C : Actuellement, alors que le photovoltaïque intégré au bâti est en plein développement, la démarche courante consiste à adapter le bâtiment à ces installations. À l'inverse, avec Guy Baret et Olivier Salasca, nous nous sommes interrogés sur la manière d'adapter le photovoltaïque aux standards du bâtiment. Notre objectif : trouver le moyen de donner une fonction nouvelle, photovoltaïque, à des éléments existants simples comme une tuile. La tuile active photovoltaïque mise au point par Luxol est une tuile de verre moulé, identique à la plupart des tuiles en terre cuite par sa taille, sa forme et son poids. La capacité à transformer l'énergie solaire en électricité repose sur l'encapsulation de galettes de silicium cristallin à haut rendement sous chaque tuile et sur la connexion en série à la tuile adjacente. Les tuiles sont reliées à un onduleur qui commue le courant continu en courant alternatif et injecte l'électricité dans le réseau. Bien intégrées, plus discrètes que les panneaux, ces tuiles photovoltaïques présentent de nombreux avantages car elles sont simples et rapides à poser sans modification de la charpente et garantissent une excellente couverture sans aucun risque d'infiltration. Notre partenariat avec le leader européen de la tuile en verre. La Rochère est un gage supplémentaire de qualité. L'active tuile photovoltaique Luxol en situationQuels sont les enjeux de l'encapsulation des cellules en silicium cristallin dans une tuile ? J.-B. C : L'encapsulation d'éléments photovoltaïques sous une tuile en verre ne modifie en rien la fiabilité et la durabilité de la tuile en toiture, et l'utilisation de cellules cristallines à fort rendement permet de maximaliser la puissance produite. La surface de la tuile en verre moulé n'est cependant pas plane, ce qui rend la mise en œuvre de la technologie d'encapsulation habituellement utilisée pour des panneaux photovoltaïques standards inapplicable. L'encapsulation d'éléments photovoltaïques sur une surface courbe est rendue possible par l'utilisation d'un polymère liquide. C'est sur ce savoir-faire innovant, breveté par Luxol, que s'appuient les performances des tuiles actives. L'injection de ce polymère entre la tuile et les cellules de silicium cristallin garantit la continuité optique et minimise ainsi les pertes énergétiques.   Concrètement, où en êtes vous aujourd'hui ? J.-B. C : La société est née en  juillet 2009. La filiale INPG entreprise SA est associée à Luxol en tant que personne morale et joue un rôle déterminant puisqu'elle apporte à la fois un support financier et des compétences qui soutiennent notre recherche d'investisseurs. En 2010, nous projetons d'embaucher trois opérateurs de manière à démarrer la production de tuiles plates "grand moule", un modèle très répandu sur les toits français. Notre but est d'être visible sur le marché et d'équiper des toits de maisons de particuliers dès l'an prochain. Il y a quelques semaines, nous étions à Paris au salon BATIMAT où nous avons présenté nos produits aux professionnels du bâtiment. Nos clients seront en effet les artisans ou les PME du bâtiment ainsi que les sociétés qui distribuent des produits photovoltaïques. La tuile active photovoltaïque, qui s'inscrit parfaitement dans la lignée des exigences environnementales et énergétiques actuelles, y a suscité beaucoup d'intérêt.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Xavier Oster

mise à jour le 21 mai 2010

Grenoble INP Entreprise

La Fondation partenariale

Taxe d'apprentissage

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus