Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Engineering
Innover pour un avenir durable

> Grenoble INP > Actualités

Marco Garbati, prix de thèse de l’innovation 2018 !

Publié le 26 juin 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Distinction / prix

Le prix de thèse de l’innovation*, nouveauté de la 7e édition du Prix de thèse de la Communauté Université Grenoble Alpes, a été attribué mardi 26 juin à Marco Garbati pour ses travaux de thèse**.

prix de these innovation marco garbati

prix de these innovation marco garbati


L’objectif était de développer un lecteur d’étiquettes passives dans le domaine des ondes radio à haute fréquence et large spectre pour des applications de suivi et d’identification de produits. Objectif atteint aujourd’hui : Les résultats de thèse devraient être valorisés par une start up pour la commercialisation du lecteur.


La disparition des codes à barres ?


Au delà de l'excellence scientifique des travaux de thèse réalisés par Marco Garbati au laboratoire du LCIS*** (Grenoble INP/UGA) auprès de l’Ecole doctorale Electronique, électrotechnique, automatique, traitement du signal, ce sont l’ouverture au monde économique, la compréhension aigüe de la problématique du marché et du couplage entre innovation et coût, ainsi que les expériences réussies en protection de la propriété intellectuelle, maturation et incubation qui ont séduit le jury. La nouvelle technologie se positionne entre le code à barres et la RFID classique, les deux technologies d’identification les plus utilisées au monde. Elle permet d’avoir, pour le même prix qu’un code à barres, une étiquette plus flexible en terme de lecture, notamment indépendante de l'orientation, réduisant de facto le temps de manutention pour accéder à l'identifiant du tag.

La commercialisation de l'innovation a nécessité le développement d’un lecteur spécifique qui, en plus de pouvoir lire un tag sans puce, bénéficie d’un coût abordable et assure une fiabilité intéressante de lecture.

scan bar code

A savoir : Un contrat d’exploitation sur la propriété intellectuelle générée pendant la thèse, copropriété de Grenoble INP et d’Arjowiggins, est en cours de négociation avec cette jeune pousse.

* Nouveau prix financé par le Fonds National de Valorisation (géré par Grenoble INP comme des prestations à la SATT Linksium au bénéfice, UGA, USMB, CNRS et Grenoble INP) pour une thèse impliquant des aspects de valorisation et de transfert de résultats de recherche.

**Réalisés sous la direction d’Etienne Perret, enseignant-chercheur à Grenoble INP, en partenariat avec la société Arjowiggins et avec le support d’un financement complémentaire en maturation.

*** Laboratoire de conception et d'intégration des systèmes


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Alizee Letellier

mise à jour le 11 septembre 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes