Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Technology
Innover pour un avenir durable

Ils intègrent Grenoble INP après une Prépa à Abidjan

Publié le 28 septembre 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Akwaba ! Bonne arrivée ! Bienvenue ! Les 8 premiers étudiants de la Prépa du Lycée français Blaise Pascal sont arrivés dans nos écoles cette année.

Lycée français Blaise Pascal d'Abidjan

Lycée français Blaise Pascal d'Abidjan

Cette formation est ouverte aux meilleurs lycéens scientifiques des systèmes scolaires français, ivoiriens ou de la sous-région. Les étudiants suivent les mêmes programmes que ceux de la Prépa des INP de Grenoble et passent les mêmes examens communs que l'ensemble des étudiants des Prépas des INP. À l’issue des deux années de formation à Abidjan, ils intègrent les cursus d’ingénieurs de Grenoble INP et Polytech Grenoble ou une Licence du Département sciences et technologies de l'Université Grenoble Alpes.
 
Ce projet bénéficie du soutien de l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire, et du Ministère ivoirien de l’Enseignement Supérieur. Les partenaires recherchent ensemble des financements pour les étudiants méritants n'ayant pas forcément les moyens financiers pour étudier en Côte d'Ivoire ou en France.

Il a pour objectifs :
- de former des ingénieurs pour la Côte d’Ivoire
- de proposer une formation post bac sur place pour limiter les échecs scolaires en France liés à des difficultés d’adaptation (public ivoirien mais aussi public habitué à la vie d’expatrié)
- d’accompagner la construction du projet professionnel de l’étudiant et faire découvrir le tissu économique en Côte d’Ivoire.


Des réseaux se mettent en place


Grâce aux contacts noués sur place avec des entreprises dans le cadre de ce projet, des étudiants de la Prépa des INP et des écoles de Grenoble INP ont pu réaliser des stages à Abidjan.
L'association étudiante de l'INP Solida’rire intervient également sur place, en soutenant un projet avec l'association ASA, qui lutte contre le travail des enfants et permet l’accès à l'éducation des enfants de la déchetterie d'Akouedo (Abidjan).


Les étudiants arrivés à Grenoble et Valence témoignent


« Je me nomme Habakuk Serge Pacome DJIKE, je suis né le 09 Juillet 1998 à Abidjan. J'ai fait le second cycle au lycée technique d'Abidjan où j'ai obtenu le bac E. Après mon bac, j'ai décidé d'intégrer la classe préparatoire du lycée français Blaise Pascal en vue de faire un cycle ingénieur dans une école qualifiée. En deuxième année, j'ai effectué un stage au département des systèmes d'information (DSI) des sociétés anonymes CIE (Compagnie Ivoirienne d'Électricité) et SODECI (société de distribution d'eau en Côte d'Ivoire). Ce stage consistait à travailler sur le rôle du DSI dans l'amélioration des performances de ces sociétés. Après ces deux années de travail, j'ai été admis à l'Ensimag et je compte faire mon cycle ingénieur grâce à une bourse de la présidence de Côte d'Ivoire. »

« Je me nomme Axel KOUASSI. J’ai 19 ans. Je viens de la Côte d’Ivoire où j’ai fait la prépa au lycée français Blaise Pascal D’Abidjan. J’ai aussi fait mon stage dans ce lycée avec pour maître de stage un ingénieur en réseaux spécialisé en sécurité, qui travaillait au service informatique du lycée, et nous avons travaillé sur la mise en place et la gestion de services réseaux en son sein. J’ai reçu une bourse de la société Total Côte d’Ivoire afin de poursuivre mes études à l’Esisar dans la filière Informatique et Réseaux (IR). »

« Je me nomme Anne Bénédicte ANGUI. Je viens de la Côte d’Ivoire où j’ai fait mes deux années de classe préparatoire scientifique au Lycée français Blaise Pascal d’Abidjan. Ces deux années, certes difficiles, furent très enrichissantes : j’ai reçu une formation de qualité qui s’est achevée par un stage à UNIWAX, une industrie de fabrication de pagnes. Ce stage avait pour objectif principal une initiation au processus industriel de l’entreprise. Celle-ci m’a accordée un financement afin de poursuivre ma formation à l’école d’ingénieurs Génie Industriel. »

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Arnaud Sangiorgio

mise à jour le 28 septembre 2017

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus