Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Technology
Innover pour un avenir durable

Grenoble INP, « leader incontesté » en recherche selon Industrie et Technologies

Publié le 7 mai 2014
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Communiqué

Pour la quatrième fois en cinq ans, Grenoble INP arrive en tête du classement des établissements les plus actifs en matière d’innovation et de recherche du magazine Industrie & Technologies.

Classement industrie &Technologies 2014 :  Grenoble INP premier

Classement industrie &Technologies 2014 : Grenoble INP premier


« Les entreprises plébiscitent les activités des laboratoires des écoles d’ingénieurs. Reconnues pour leur excellence académique, les écoles d’ingénieurs sont aussi des partenaires de choix en matière d’innovation, explique la journaliste. Leurs doctorants et leurs enseignants-chercheurs travaillent avec les entreprises, déposent des brevets, voire créent des start-up. »


La qualité du tryptique formation - recherche valorisation récompensée

Notre établissement finit d’ailleurs premier du classement 2014 tout particulièrement grâce au nombre de doctorants et de post-doctorants qu’il accueille (911, soit une 1ère place), mais aussi grâce à ses bonnes performances concernant le montant généré par des contrats de recherche 23,93 millions d’euros (3ème meilleur score du palmarès), et le nombre de brevets déposés depuis 2009 (107, 4ème place). Enfin, Grenoble INP peut également se prévaloir d’une première place pour le nombre de publications.


Un peloton de tête stable

Année après année, le quinté de tête reste inchangé, seul l’ordre change. Grenoble INP se hisse comme l’an passé à la première place du podium, suivi de Polytechnique et de l’Insa de Lyon. Le regroupement d’écoles d’ingénieurs au sein d’INP est à l’honneur dans ce classement puisque l’INP Toulouse finit quatrième, devançant les Mines ParisTech.

Pour avoir un comparatif d'une année sur l'autre, Industrie & Technologies retient toujours les mêmes critères afin d'évaluer le potentiel d'innovation des écoles d'ingénieurs : le chiffre d'affaire généré par les contrats de recherche en 2013, le nombre de brevets déposés depuis 2009 et le nombre de doctorants et post doctorants. L'école la plus performante sur chacun des critères reçoit la note de 100, le score des autres établissements étant calculé au prorata. Le classement final résulte de la moyenne des notes obtenues sur les trois critères. Pour en savoir plus sur ce classement, rendez-vous sur le site d'Industrie & Technologies.


À lire aussi :

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Xavier Oster

mise à jour le 5 juin 2014

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus