Aller au menu Aller au contenu
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Technology
Innover pour un avenir durable

> Grenoble INP > Actualités

Grenoble INP – Esisar prête à accueillir le CSAW’18

Publié le 11 octobre 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Pour la deuxième année consécutive, Grenoble INP - Esisar s’apprête à accueillir les finales européennes de la Cyber Security Awareness Worldwide (CSAW), du 8 au 10 novembre 2018.

Csaw18

Csaw18

Après Yahoo, Uber, Ashley Madisson et bien d’autres, c’est Facebook qui a récemment annoncé avoir été victime d'un piratage affectant 50 millions de comptes. Les données numériques devenant monnayables, les cyber-attaques sont de plus en plus nombreuses. Or, si les entreprises ont, semble-t-il, conscience du problème (80 % d’entre elles déclarent que leur priorité est la protection des données *), on constate que 3 entreprises sur 4 ne sont pas armées pour lutter contre une cyberattaque.
Dans ce contexte, le Cyber Security Awareness Worldwide (CSAW), concours annuel international de sensibilisation à la cybersécurité créé il y a 11 ans par l’Institut Polytechnique de l’Université de New York (NYU), revêt une dimension particulière. L’objectif : promouvoir les futurs talents, sensibiliser les étudiants et les futurs étudiants** aux opportunités professionnelles qu’offre le secteur, en les faisant s’affronter sur différents types d’épreuves en fonction de leur expérience.


Des étudiants d’une vingtaine d’universités européennes


Cette année, plus de 12000 lycéens et étudiants ont participé aux phases de qualification dans le monde. Une centaine d’entre a ont été sélectionnée pour participer aux finales européennes qui se dérouleront à Valence, au sein de Grenoble INP – Esisar. Les finalistes bénéficieront d’une aide pour leurs frais de voyage et d’hébergement. Parallèlement, 5 autres finales se dérouleront à New-York, à Tunis, en Inde, en Israël et à Mexico.
Les finales européennes sont soutenues par Thales, STMicroelectronics, l’IRT Nanoelec et les collectivités territoriales. Les enseignants, chercheurs et étudiants de l’école d’ingénieurs et du site universitaire grenoblois, collaborent avec les responsables des différentes épreuves à NYU Tandon pour organiser l’événement. Ce dernier réunira la centaine d’étudiants représentant plus de 20 universités européennes et 10 nationalités, qui s’affronteront dans quatre compétitions devant une vingtaine d’experts industriels et académiques reconnus en cybersécurité au niveau mondial.

Quatre types d’épreuves


Le concours d’investigation numérique s’adresse aux lycéens : par équipe de trois et encadrés d’un enseignant, ils participent dans un premier temps à des épreuves en ligne. Les 10 équipes finalistes seront confrontées à un défi relevant du champ de la cybersécurité.
L’épreuve « systèmes embarqués » s’adresse aux étudiants post-bac. Pour se qualifier, ils doivent identifier les vulnérabilités d’un système et proposer des contremesures adéquates. Cette année, il s’agira de pirater des lampes à ampoules connectées pour récupérer les informations circulant sur le réseau. Parmi les 10 équipes sélectionnées lors des phases de qualification, une est constituée d’étudiants de Grenoble INP - Esisar et une autre du laboratoire GSCOP.
Capture the Flag est une épreuve de sécurité informatique pure. Les qualifications se déroulent sur un week-end entier : sur plus de 4000 équipes dans le monde, seules 10 équipes de 4 étudiants sont sélectionnées par continent. Pendant 36 heures, les finalistes s’affronteront pour tenter de pirater un système d’information afin de récupérer les données qui y circulent.
L’épreuve de recherche appliquée est réservée aux doctorants travaillant dans tous les domaines de la cybersécurité. Pour être conviés en finale, les candidats sont invités à soumettre un article publié dans l'année. Les 10 meilleures contributions seront ensuite sélectionnées et leurs auteurs seront invités à venir présenter leurs travaux devant un jury d'experts.

Pour tous les finalistes, le concours CSAW est l’occasion d’échanger avec des professionnels de premier plan (notamment ceux présents dans les jurys), d’assister à des présentations d’experts sur les nouvelles problématiques de la cybersécurité, de rencontrer des recruteurs au Forum Emploi Industrie, et enfin… de découvrir la gastronomie française !

Les prix seront remis le samedi 10 novembre 2018 à l’Hôtel de ville de Valence.

> S’inscrire aux conférences et aux compétitions <

Csaw18

Csaw18

* 17e édition des assises de la sécurité pilotée par l’ANSSI en octobre 2017
** lycéens, étudiants en informatique, réseaux et systèmes embarqués ainsi que doctorants dans le domaine de la cybersécurité





A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Alizee Letellier

mise à jour le 11 octobre 2018

Grenoble INP Institut d'ingénierie Univ. Grenoble Alpes