Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Innover pour un avenir durable

Institut polytechnique de Grenoble

Grenoble Institute of Technology
Innover pour un avenir durable

Grenoble INP au classement QS* 2016 par discipline

Publié le 25 mars 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Publication - Parution

Grenoble INP figure toujours en bonne place au classement international des universités par discipline QS World University Rankings by Subject, paru le 22 mars 2016.

QS_vignette.jpg

QS_vignette.jpg

Le QS World University Rankings by Subject couvre cette année 42 disciplines. Ce classement annuel, publié depuis 2011, évalue les universités sur la base de leur réputation académique, l’employabilité de leurs diplômés (réputation auprès des employeurs) et l’impact de leur recherche.

Grenoble INP est concerné par une discipline en « Natural Sciences » (« Material Sciences ») et trois du domaine « Engineering  Technology » (« Electrical Engineering », « Mechanical, Aeronautical & Manufacturing Engineering », « Computer Science »).

Progression d'une tranche en sciences des matériaux
En « sciences des matériaux », Grenoble INP est classé 1er établissement français, ex-aequo avec l’Ecole Polytechnique et l’Université Claude Bernard – Lyon 1. Les trois établissements figurent dans la tranche 51 à 100 au classement mondial.  Dans cette discipline, les universités nord-américaines et britanniques occupent les 5 premières places (MIT, Stanford, Imperial College London, Berkeley, Cambridge). En 2015, Grenoble INP était également 1er ex-aequo des Français mais dans la tranche 101 à 150 au classement mondial.

En ingénierie électrique : une position stable
En « ingénierie électrique », Grenoble INP garde le même positionnement qu’en 2015 : 2ème rang national ex-aequo avec Polytechnique et derrière l’université Claude Bernard-Lyon 1, dans la tranche 151-200 au plan mondial. Les 5 premiers mondiaux sont MIT, Stanford, Berkeley (UCB), Cambridge, Los Angeles (UCLA).

Pour « l’ingénierie et la construction mécanique et aéronautique», on retrouve aux 1ères places mondiales le MIT, Stanford, Cambridge, Berkeley, Imperial College London. Grenoble INP est dans la tranche 201-300, classé 4ème Français (comme en 2015) ex-aequo avec Mines ParisTech et derrière Claude Bernard, Polytechnique et CentraleSupélec.

Enfin, en « sciences du numérique », Grenoble INP et l’UJF, maintenant Université Grenoble Alpes, sont 8èmes Français ex-aequo avec l’ENS Cachan, dans la tranche 301-350. Ils étaient 6èmes en 2015.
 

-------------
*QS : société d'études britannique Quacquarelli Symonds (QS), spécialisée dans l'information pour les étudiants et les jeunes professionnels.

Les critères et la méthodologie du QS World University Rankings :
Les établissements sont classés pour la qualité de leur recherche et leur réputation.
Le QS World University Rankings se distingue des autres classements internationaux par la place accordée à l'évaluation académique des pairs (40% de la note finale). Cinq autres critères sont par ailleurs retenus pour ce classement : réputation auprès des employeurs (10%) ; ratio étudiants par enseignant (20%) ; nombre de publications de recherche des enseignants (20%) ; pourcentage d'étudiants et d'enseignants étrangers (10%).
Les 50 premiers établissements sont classés, puis les suivants sont positionnés par tranches (51 à 100, 101 à 150, 151 à 200, 201 à 250, 251 à 300, 301 à 400).

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Marie Glorion

mise à jour le 25 janvier 2017

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus